Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo, et tête de liste des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) aux législatives prochaines, a offert un camion-benne à la commune urbaine de Pita pour le ramassage des ordures. La remise a eu lieu ce samedi, 1er février 2020, au marché central en présence des autorités préfectorales, communales, des femmes et des jeunes, et des autorités religieuses et morales, dont Elhadj Bano Bah, khalife général du Fouta-Djalon, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Pita.

Le seul camion-poubelle dont disposait la préfecture de Pita a accidentellement pris feu il y a environ deux mois. Suite à une demande exprimée par la mairie, le ministre de la Jeunesse, originaire de la préfecture, s’est investi pour acheter ce camion-poubelle pour le mettre à la disposition des populations.

Mamadou Oury Diallo, maire de la commune urbaine de Pita

Ce geste a réjoui Mamadou Oury Diallo, maire de la commune urbaine de Pita. « Comme vous le savez, rien ne peut marcher sans la propreté. La religion rime avec propreté, la santé rime avec propreté. L’être humain, pour qu’il vive longtemps dans la santé et le bonheur, il faut qu’il soit dans un milieu saint. Nous œuvrons tous pour la propreté de Pita. Le marché de Pita est l’un des marchés les plus propres de la localité. Donc, suite à l’incendie qui a consumé notre camion-poubelle, les 23 membres du conseil communal se sont retrouvés pour demander aux personnes de bonne volonté de nous assister à trouver un camion à ordures. Ainsi, le ministre Mouctar Diallo a été touché par cet appel et aujourd’hui, il nous dote de ce camion en remplacement de celui qu’on a perdu. Le conseil communal par ma voix, vous remercie et vous promet d’en faire bon usage ».

Amadou Macka Diallo, administrateur général du marché central de Pita

De son côté, Amadou Macka Diallo, administrateur général du marché central de Pita, a remercié le généreux donateur qui n’est pas à son premier geste. « Les populations de Pita sont heureuses aujourd’hui, mais nous les commerçants, nous en sommes plus heureux. Le ministre nous a été d’une grande utilité à Pita. Il nous appuis énormément dans l’assainissement de la ville de Pita. Avant l’arrivée de ce camion-poubelle, il nous avait offert 20 brouettes, 20 paires de bottes, 100 paires de gans, 100 pèles, 100 balais, entre autres. Et tout récemment, il y a eu la réfection des toilettes publiques du marché au frais du ministre Mouctar Diallo. Nous n’avons pas de mots justes pour remercier le ministre Mouctar Diallo pour tous ses actes de générosité en notre égard », a-t-il laissé entendre.

Kalidou Keïta, préfet de Pita

Abondant dans le même sens, Kalidou Keïta, préfet de Pita, a rappelé d’autres actions réalisées par le ministre en faveur de la sa ville d’origine. « A part ce qui a été cité ici, vous devez savoir que le ministre de la Jeunesse a doté chacun des 13 quartiers de la commune urbaine d’un forage. Aujourd’hui, il est en train de voir aussi comment aider les sous-préfectures relevant de Pita à avoir des forages. A part ça, vous devez savoir que le ministre Mouctar Diallo a fiancé la reconstruction du terrain de Basket-ball de la préfecture, il a également financé l’entretien de la maison des jeunes de Pita », a révélé le préfet.

Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes et président des NFD

Prenant la parole, Mouctar Diallo s’est réjoui de l’accueil chaleureux que les populations de Pita lui ont réservé. Selon lui, s’il parvient à faire de telles réalisations pour la préfecture de Pita, c’est parce que le président de la République lui en a donné l’opportunité. « Populations de Pita, jeunes de Pita, sages de Pita, femmes de Pita, nous sommes heureux de vous. C’est suite aux cris de détresse lancés par la mairie que j’ai trouvé ce camion-poubelle… C’est pour vous dire que nous sommes avec vous, populations de Pita. Tout ce qu’il y aura comme besoins, dites-le nous, nous serons à vos côtés pour trouver une solution. Nous remercions les sages pour leurs bénédictions. Tout cela a été rendu possible grâce à leurs bénédictions. Nous remercions aussi le Chef de l’Etat, car si on parvient à faire quelques chose pour Pita, c’est parce que le président de la République a eu confiance en moi en me nommant ministre », a expliqué le ministre de la Jeunesse.

Mouctar Diallo et Elhadj Bano Bah

Enfin, le président des NFD a exhorté les populations de Pita à cultiver l’amour et la paix dans cette préfecture. « Comme l’a toujours dit Elhadj Bano Bah, faisons tout pour cultiver la paix chez nous. Si Pita n’est pas en paix, c’est nous qui sommes originaires de cette préfecture qui allons souffrir en premier. S’il n’y a pas de paix à Pita, c’est nous qui allons souffrir parce qu’on ne pourra pas aller au marché, les enfants n’iront pas à l’école, il n’y aura pas de travail et même si quelqu’un par malheur tombait malade, il ne pourra pas aller se faire soigner à l’hôpital. Je vous exhorte à cultiver la paix chez nous, car c’est le gage de tout développement ».

Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com à Pita

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin