Pita : des enseignants manifestent contre le gel de leurs salaires

Plusieurs enseignants membres du SLECG ont manifesté ce lundi, 3 février 2020, dans les rues de Pita. Ils protestent contre le gel de leurs salaires décidé par les autorités, suite à la grève déclenchée leur organisation syndicale, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

A l’image de leurs collègues d’autres localités du pays, de nombreux enseignants, en service dans la préfecture de Pita, n’ont pas perçu leur salaire du mois de janvier. Les autorités guinéennes ont décidé de geler les salaires de tous ceux qui ont observé la grève déclenchée par le SLECG dirigé par Aboubacar Soumah.

Révoltés par cette situation, plusieurs enseignants concernés par cette mesure se sont donné rendez-vous, dans la matinée de ce lundi 3 février, au niveau du commissariat de police de la ville. Ils ont entamé là une marche pacifique, qui les a conduits jusqu’au siège de la Direction Préfectorale de l’Education (DPE).

Les manifestants scandaient des slogans contre le gel de leurs salaires mais aussi contre l’accord signé récemment entre le gouvernement guinéen et plusieurs organisations syndicales de l’éducation, opposées à la grève lancée par le SLECG d’Aboubacar Soumah.

« Mais, quand ils sont arrivés à la DPE, ils ont trouvé que portail est fermé et il n’y avait aucun travailleur à l’intérieur. Pendant que les enseignants exprimaient leur mécontentement à la devanture de la DPE, le maire de la commune urbaine, d’autres responsables locaux et les forces de l’ordre, sont venus sur les lieux. Ils ont exhorté les enseignants à manifester pacifiquement sans faire de dégâts », a expliqué au téléphone de Guineematin.com, Souleymane Bah, directeur communal de la jeunesse de Pita.

Après avoir passé quelques temps devant la direction préfectorale de l’éducation, les manifestants se sont rendus à la préfecture. Ils ont constitué une délégation qui est allée rencontrer le préfet de Pita pour réclamer le dégel de leurs salaires. « Au moment où je vous parle, cette délégation des enseignants se trouve dans le bureau du préfet pour échanger avec lui autour de cette situation », a ajouté notre interlocuteur.

Nous y reviendrons !

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS