L’opération de distribution des cartes d’électeurs a démarré ce mardi, 11 février 2020, à Boké. Mais selon le constat du correspondant de Guineematin.com dans la préfecture, elle ne suscite pas d’abord un grand engouement. Lancés timidement hier, les travaux ont débuté effectivement ce mardi dans les quartiers de la commune. Elhadj Sékou Souaré, le président de la commission électorale préfectorale indépendante, dit avoir pris des dispositions pour que l’opération se passe dans les meilleures conditions.

Elhadj Sékou Souaré, président de la commission électorale préfectorale indépendante

« Dans la préfecture de Boké, nous avons 289.338 électeurs, répartis dans 728 bureaux de vote. Pour mener à bien les opérations, nous avons mis en place 86 commissions administratives de distribution des cartes électorales. Les membres de ces commissions ont déjà été formés et les opérations ont débuté depuis hier », a dit le président de la CEPI.

Djibril Keita, président du conseil de quartier de Dibia

Dans les quartiers Yomboya, Gorèye et Koulifanya, visités par notre reporter, quelques citoyens étaient présents dans les lieux de distribution pour récupérer leurs cartes. « Ici, nous avons commencé la distribution des cartes aujourd’hui. Nous n’avons pas encore reçu les registres d’émargement, mais nous avons ouvert un autre registre pour commencer le retrait. Pour faciliter la tâche, nous avons fait le classement par bureau de vote et par ordre alphabétique. Les gens ont commencé à venir le matin mais on leur a dit de revenir à 14 heures, et c’est ce qui fut fait », explique Djibril Keïta, le président du conseil de quartier de Dibia.

A noter que plusieurs cas de doublons et des cartes dont les propriétaires sont décédés sont signalés sur le terrain.

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin