Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) appelle ses partisans à manifester pour les journées du mercredi 19 et jeudi 20 février 2020, contre la nouvelle constitution. Tout comme la semaine dernière, cet appel à la résistance active et citoyenne est ignoré dans la commune de Kaloum ce mercredi, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans la matinée de ce mercredi, les activités fonctionnent comme d’habitude dans le centre ville de la capitale guinéenne. Tous les services ont pratiquement ouvert leurs portes. Des banques ont très tôt commencé à fonctionner et connaissent même une certaine affluence de la clientèle.

Le secteur du commerce n’est également pas affecté à Kaloum par l’appel à manifester du FNDC où les boutiques et magasins sont ouverts. Du marché Niger au marché de Boulbinet en passant par celui de Coronthie, les étalagistes et autres vendeurs ont exposé les marchandises. Quant aux magasins, ils ont connu une relative affluence. Les station-service sont aussi fonctionnelles où les automobilistes viennent s’approprier.

L’administration publique n’est également pas affectée par l’appel du FNDC. Quant à la circulation, habituellement très dense, elle est fluide ce mercredi matin dans le centre administratif et des affaires du pays. Aucun incident n’est signalé, alors que les services de sécurité sont postés à quelques ronds-points de la ville.

Alsény KABA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com