Les choses se précisent à Pita après le double scrutin du 22 mars 2020. Selon les chiffres de la commission administrative de centralisation des votes, le candidat de NFD (Nouvelles Forces Démocratiques) de Mouctar Diallo, Abdourahmane Diallo l’a emporté à l’uninominal avec 63,38% des voix (5 199 voix).

Son adversaire de l’UPR, Alpha Souleymane Diallo du parti de Bah Ousmane, a obtenu selon notre source 36,38% des suffrages soit 2 973 voix. En ce qui concerne la liste nationale, NFD arrive en tête aussi.

Le faible nombre de votants s’explique par les violences enregistrées dans 6 sous-préfectures de Pita, ce qui a empêché le vote dans ces localités à savoir : Bantignel, Brouwal Tappé, Dongol Touma, Timbi-madina, Timbi-tounni et Ninguilandé. Quant au référendum, le OUI l’a emporté avec plus de 60% selon notre source.

Fin

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin