Soronkoni et Makambo : l’UFR dénonce « des camps de concentration créés par Alpha Condé »

7 mars 2020 à 20 08 11 03113

Les nombreux cas d’enlèvements et d’assassinats d’opposants au 3ème mandat en Guinée n’entament pas la détermination des membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) à continuer le combat. Les camps de Soronkoni (Kankan) et Makambo (Kaloum) sont traités de camps de concentration par le FNDC. C’est Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines (UFR), qui l’a réaffirmé ce samedi, 07 mars 2020, à l’occasion de l’assemblée générale du parti, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Hommage à Alpha Léa Diallo : un an déjà depuis que tu es parti !

7 mars 2020 à 20 08 05 03053

Fils de l’instituteur, Elhadj Alimou et de Hadja Halimatou Sow, Alpha Léa Diallo naquit en 1953 à Coyah. Très tôt, il succomba à la beauté du sport, d’abord du foot, ensuite et définitivement du basketball. C’est ainsi qu’au gré des affectations de son père dans plusieurs villes du pays, Léa, couvé par des parents et des frères attentifs et chaleureux, exprimera facilement son talent de génie jusqu’à la consécration nationale et internationale en suivant avec abnégation le tableau de bord d’une formation académique enviable.

N’est-il pas le fils de l’instituteur, Elhadj Alimou Diallo, qui fait partie de la crème des formateurs de notre pays et qui par conséquent s’est imposé la mission première de cultiver l’excellence dans sa propre maison ? Il y parviendra avec aisance. Les brillantes études effectuées par ses enfants ici et à l’étranger l’illustrent parfaitement et attestent éloquemment de leur réussite professionnelle. Docteur Abdoulaye « Paps », Alpha Léa, Boubacar, Alpha Oumar et Thierno, sont chacun dans son domaine de compétence, une référence reconnue même si leur humilité en souffre.

Ce brillant parcours de celui qui nous a quittés il y a juste un an suffit pour s’en convaincre : il est diplômé de l’Institut Polytechnique Gamal Abdel Nasser de Conakry et titulaire d’un Doctorat en Sciences Economiques de l’Ecole de Commerce SGPIS de Varsovie, en Pologne ; ancien basketteur de l’équipe nationale de Guinée et de sa sélection universitaire de Pologne.

Sa carrière professionnelle commença véritablement à la banque centrale de la République de Guinée où il fut le premier directeur des études et de la formation, directeur général des affaires économiques et monétaires, directeur des opérations de l’Institut Monétaire de l’Afrique de l’Ouest à Accra, au Ghana, ministre du Travail et de la Fonction Publique, secrétaire général du Ministère de l’Economie et des Finances, Ambassadeur de Guinée en Malaisie .

On peut se poser la question de savoir comment Alpha Léa a pu concilier études et basket. La réponse est à trouver dans son goût de pouvoir toujours trouver de la vigueur à ses ambitions et combler ses aspirations sans être envahi d’une quelconque fierté.

Avec une autorité fortifiée au fil des ans et des dures épreuves de la vie, Alpha Léa était débordant d’amitié, reconnaissant aux autres leur mérite avec la déférence de celui qui s’ignore pour porter les autres au firmament, alors qu’il constituait pour eux l’abreuvoir d’une oasis en plein désert.

C’est justement au nom de cette amitié, devenue fraternelle, et de cette reconnaissance du talent fabuleux de son co-équipier Mohamed Kolo Touré dit « Mario », décédé le vendredi 4 juillet 2008, Alpha Léa a mis sa plume dans l’encrier pour lui consacrer un livre sans savoir qu’il ne le dédicacera jamais, parce que rappelé à DIEU le 7 mars 2019 à Paris.

Le manuscrit a été retrouvé par les frères d’Alpha Léa qui viennent de l’éditer à leurs propres frais. La dédicace du livre intitulé « FOWLER, MARIO, LE BASKETBALL ET MOI » aura lieu ce vendredi, 11mars à l’hôtel NOOM à partir de 9H. Ce livre retrace l’histoire vécue par deux princes de la balle au panier Léa et Mario au sein de l’équipe nationale de basketball de Guinée avec la douceur de la canne à sucre des victoires et l’amertume de la gentiane des défaites sous la direction d’un entraineur mythique, docteur Ousmane Aribot.

Mais, au-delà des joies et des peines procurées et partagées abondamment évoquées, le livre d’Alpha Léa Diallo sur Mario Touré est la preuve que tous les guinéens sont des frères au sens propre du terme et doivent le demeurer éternellement en s’enrichissant de leurs diversités.

Pour se convaincre qu’Alpha Léa et Mario Touré étaient des frères d’âmes et d’armes, lisons plutôt ce passage du livre à la page 21. « C’est là enfin, je le souhaite, ma modeste contribution à la politique de réconciliation nationale, qui passe nécessairement par l’amour et l’amitié qui peuvent et doivent exister entre des guinéens, jeunes et moins jeunes, quels que soient leur origine, leur ethnie, leur sexe ou leur religion, mais se réclamant d’une même Guinée, étant entendu que les passes, notamment, dans le jeu d’équipe de basketball, ne peuvent se faire qu’entre guinéens dans leur unité et leur diversité, que les défaites sont subies et les victoires fêtées ensemble face aux mêmes adversaires ».

Comme on le voit, ce livre écrit par Alpha Léa est une véritable pépinière de fermentation des nobles idéaux de notre vivre ensemble et une semence de reconstruction de notre tissu social mis à rude épreuve ces derniers temps par les extrémistes et les pyromanes.

« FOWLER, MARIO, LE BASKETBALL ET MOI », d’après une histoire vécue est à lire absolument.

Amadou Diouldé Diallo, Journaliste-Historien

Lire

Aboubacar Soumah du SLECG : « nous allons frapper fort cette fois-ci »

7 mars 2020 à 19 07 20 03203

Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG

Malgré les nombreuses intimidations et actions visant à démobiliser les enseignants, le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) reste droit dans ses bottes. En grève depuis bientôt deux mois, les membres de cette structure se disent toujours prêts à en découdre avec le Premier ministre qui serait entrain de recruter en coulisse des enseignants pour remplacer les grévistes.

Lire

Audit du fichier électoral : Cellou Dalein met en garde les experts de la CEDEAO

7 mars 2020 à 19 07 08 03083

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, chef de file de l’opposition guinéenne

Le chef de file de l’Opposition, Cellou Dalein Diallo, a dit son doute quant à la possibilité pour les experts de la CEDEAO de pouvoir faire l’audit du fichier électoral guinéen en seulement 10 jours. Et si les résultats des travaux de ces experts ne reflètent pas la réalité, l’UFDG ne se laissera pas faire. Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) l’a fait savoir à l’occasion de l’assemblée générale de son parti, tenue ce samedi 7 mars 2020, à Conakry, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Malick Sankhon rassure : « les législatives et le référendum auront bel et bien lieu »

7 mars 2020 à 18 06 51 03513

Malick Sankhon, directeur général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS)

La mouvance présidentielle ne digère toujours pas le report du double scrutin (législatives et référendum) du dimanche, 1er mars 2020. Malgré le passage du président Alpha Condé, au siège du parti la semaine dernière pour expliquer les raisons de ce report, les militants du pouvoir réclament l’organisation immédiate de ces élections. Ils se sont fait entendre ce samedi, 07 mars 2020, à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de la formation politique. Et, les responsables du RPG Arc-en-ciel ont tenu à les rassurer, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Kidnapping d’opposants : le PADES exige la libération de toutes les personnes arrêtées

7 mars 2020 à 18 06 20 03203

Les kidnappings d’opposants en cours dans notre pays polarisent les débats et suscitent l’indignation. A l’assemblée générale du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES), tenue ce samedi, 7 mars 2020, Mohamed Kaba a dénoncé des agissements qui ne contribuent à apaiser les tensions. Le coordinateur administratif du PADES a fait savoir que les protestations vont se poursuivre à travers le pays pour exiger le respect de la Constitution actuelle, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

DPJ : les avocats du FNDC empêchés de voir Ibrahima et Koundouno

7 mars 2020 à 17 05 53 03533

Des avocats du FNDC devant les locaux de la DPJ, le 7 mars 2020, à Conakry

Interpellés dans la soirée d’hier, vendredi 06 mars 2020, à Conakry, Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno, respectivement responsables des opérations et des stratégies du FNDC, sont mis en isolement. Les avocats du Front National pour la Défense de la Constitution se sont rendus ce samedi à la DPJ, où ils sont détenus, pour tenter de rentrer en contact avec eux. Mais, ils se sont vus refuser l’accès à leurs clients, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Fodé Bangoura dénonce les kidnappings : « on ne peut pas éteindre le feu par le feu »

7 mars 2020 à 17 05 10 03103

Fodé Bangoura, Président du PUP

Les nombreux kidnappings enregistrés actuellement en Guinée, notamment dans les rangs des opposants au 3ème mandat d’Alpha Condé, inquiètent et interpellent les acteurs politiques. Dans les rangs du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP), ces enlèvements sont qualifiés de contre-productifs d’autant plus qu’ils vont « envenimer » la situation.

Lire

Cellou Dalein accuse : « Alpha Condé a son propre camp Boiro, qui s’appelle Soronkoni »

7 mars 2020 à 16 04 53 03533

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo, est monté au créneau ce samedi, 7 mars 2020, pour dénoncer les nombreux cas d’enlèvements enregistrés en ce moment dans notre pays. Pour lui, ces arrestations arbitraires rappellent le règne de Sékou Touré et visent à intimider. Devant ces agissements, le chef de file de l’opposition invite les guinéens à se remobiliser pour continuer le combat jusqu’à la victoire finale, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les kidnappings se multiplient en Guinée, surtout dans les rangs des membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Une situation que dénonce Cellou Dalein Diallo devant ses partisans fortement mobilisés ce samedi. Pour lui, Alpha Condé a désormais son propre camp Boiro. « Les anciennes pratiques, qui consistent à kidnapper les citoyens, à les tenir dans des lieux secrets, à les maltraiter, en leur infligeant des traitements inhumains et dégradants, en leur infligeant des diètes noires, en les mettant dehors de tout contact avec leurs familles, ces pratiques que la Guinée avait connues sont de retour.

Alpha Condé a son propre camp Boiro aujourd’hui, qui s’appelle Soronkoni. Des dizaines et des dizaines de guinéens sont incarcérés là-bas, subissant des traitements inhumains et dégradants en dehors de toute légalité. Et ces pratiques continuent. Hier, on a procédé à l’arrestation de Sékou Koundouno et d’Ibrahima Diallo. C’est un kidnapping par des policiers encagoulés. Et c’est assumé. Parce qu’il semble que la police a dit que c’est comme ça qu’on traite les criminels. On peut qualifier Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno de criminels ? Si on leur envoyait des convocations, ils seraient partis. Mais, ce sont des hommes encagoulés, qui sont venus brutaliser l’épouse d’Ibrahima Diallo », a dénoncé le président de l’UFDG.

Face à ces agissements, Cellou Dalein demande à ses partisans et aux militants du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de ne pas reculer d’un iota. « Cela ne doit pas vous décourager, il faut que soyez encore plus mobilisés. Les Guinéens ont droit au respect de leur dignité. Aujourd’hui, Alpha Condé foule au pied la constitution de la République. Il ne faut pas qu’on soit assis. Pare que chacun doit se dire que demain, ça peut être mon tour », a-t-il prévenu.

D’ailleurs, le président de l’UFDG croit que la victoire est proche dans ce combat contre le pouvoir en place qui veut imposer une nouvelle constitution à la Guinée. « Sur 105 kilomètres, il vous reste 5 kilomètres à parcourir. Vous le savez comme moi, les 5 kilomètres à parcourir vont être peut-être les plus difficiles que les 100 kilomètres que nous avons parcourus. Nous avons consenti beaucoup d’efforts, beaucoup de sacrifices.

C’est ce qui nous a conduits à 5 kilomètres de l’objectif. Les 100 kilomètres, c’est aussi plus de 140 morts, c’est aussi la destruction des habitations de nos militants à Kaporo-rails, c’est aussi la stigmatisation de nos sympathisants dans le recrutement à la fonction publique, dans l’armée. Chaque fois qu’un citoyen est réputé être un proche de l’UFDG ou de l’opposition politique, il fait l’objet de discrimination, d’humiliation, d’exclusion. En dépit de tout, vous savez que les militants et sympathisants sont toujours déterminés ».

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Chasse aux opposants : un autre jeune brièvement détenu à Télimélé

7 mars 2020 à 15 03 16 03163

Les arrestations ciblées gagnent du terrain et inquiètent de plus en plus dans la préfecture de Télimélé. La dernière en date est celle Ibrahima Kalil Barry, étudiant à l’institut de formation en santé de Télimélé et stagiaire au centre de santé de Gougoudjé. La gendarmerie a utilisé un prétexte pour pouvoir mettre la main sur le jeune, soupçonné d’être impliqué dans des actions visant à empêcher la tenue du double scrutin législatif et référendaire qui était prévu pour se tenir le 1er mars dernier.

Lire

Conakry : les militants du RPG AEC réclament « une date immédiate des élections »

7 mars 2020 à 15 03 03 03033

Après la reculade d’Alpha Condé la semaine dernière par rapport au double scrutin législatif et référendaire du 1er mars 2020, les militants du RPG Arc-en-ciel veulent une « date immédiate » pour aller aux urnes. Ils l’ont fait savoir à l’occasion de l’assemblée générale, tenue à son siège ce samedi, 7 mars 2020, en présence des responsables du parti, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Arrestation de deux leaders du FNDC : témoignage choc d’Asmaou Barry

7 mars 2020 à 12 12 40 03403

Comme annoncé précédemment, des agents de la Brigade de Recherche et d’Investigation (BRI) ont procédé à l’arrestation d’Ibrahima Diallo et de Sékou Koundouno, deux responsables du Front National pour la Défens de la Constitution (FNDC). Pendant leur arrestation, survenue hier vendredi, 06 mars 2020, Asmaou Barry, épouse d’Ibrahima Diallo, a été violentée par les agents qui auraient également détruit du mobilier à son domicile, au quartier Démoudoula, dans la commune de Ratoma.

Lire

Justice : des acteurs de la chaîne pénale et de la société civile en conclave à Kindia

7 mars 2020 à 11 11 36 03363

De nombreux acteurs de la chaîne pénale et de la société civile se sont retrouvés autour du procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Kindia pour une séance d’information et de sensibilisation. La rencontre, organisée ce vendredi, 6 mars 2020, dans la salle du palais de justice de Kindia, a regroupé de nombreuses personnalités pour des échanges fructueux.

Lire

Kindia : une maison et son contenu partis en fumée à Gadha Wawa

7 mars 2020 à 11 11 06 03063

Une maison d’habitation, située au quartier Gadha Wawa, dans la commune urbaine de Kindia, a été complètement calcinée par un incendie survenu dans l’après-midi d’hier, vendredi 06 mars 2020. L’incendie, qui serait causé par un court-circuit électrique, a fait d’importants dégâts matériels, laissant une famille de huit personnes dans le dénuement, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Télimélé : un accident de la circulation fait 4 morts à Brouwal

7 mars 2020 à 10 10 00 03003

Un accident de la circulation, survenu dans la nuit du vendredi, 06 mars 2020, a coûté la vie à quatre personnes dans la sous-préfecture de Brouwal, à Télimélé. C’est un camion qui s’est renversé sur la route de Mangakouloun, après avoir réussi à gravir la montagne de Namanya, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Conakry : Orange Guinée lance officiellement sa plateforme « e-éducation »

7 mars 2020 à 9 09 31 03313

La société téléphonique Orange Guinée a procédé au lancement officiel de sa nouvelle plateforme intitulée « e-éducation », ce vendredi 6 mars 2020, à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia. C’est la bibliothèque américaine de ladite Université qui a servi de cadre à cette cérémonie, qui a réuni plusieurs cadres du ministère en charge de l’Enseignement Supérieur, de l’Université de Sonfonia et des responsables d’Orange Guinée, a constaté Guineematin.com à travers un de ces reporters.

Lire

Lancement de zéro CORONAVIRUS à Boffa : communiqué

7 mars 2020 à 6 06 01 03013

Tirant les leçons négatives de la maladie à virus Ebola, soucieuse de la santé et du bien-être des populations en milieu rural, l’ONG LEADERSHIP DES JEUNES POUR LE DEVELOPPEMENT DE BOFFA (LEJEDEV) organise en partenariat avec la JEUNE CHAMBRE INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE CONAKRY TRESOR (JCI), YENI et WOMEN IN MINING GUINEE (WIM) une Campagne de sensibilisation sur les pratiques d’hygiène à respecter en cette période où l’humanité est menacée par une nouvelle épidémie appelée CORONAVIRUS.

Lire

Guinée : le FNDC demande l’intervention de la Communauté internationale « pendant qu’il est encore temps »

7 mars 2020 à 5 05 47 03473

Ibrahima Diallo (Responsable des Opérations) et Sékou Koundouno (Responsable des Stratégies du FNDC)

La détermination du président Alpha Condé de changer la Constitution (sur laquelle il a juré deux fois, en 2010 et 2015) qui lui interdit de faire plus de deux mandats à la tête du pays continue d’entraîner des contestations. Et, l’arrestation des deux responsables du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dans la soirée d’hier passe très mal en République de Guinée.

Lire

Guinée : le journaliste français Thomas Dietrich, finalement expulsé

7 mars 2020 à 0 12 43 03433

On vous annonçait précédemment que le journaliste français, Thomas Dietrich, a été arrêté en début de soirée de ce vendredi, 06 mars 2020, à Conakry. Les policiers qui l’ont interpellé à Nongo, dans la banlieue de la capitale guinéenne, ont conduit notre confrère à l’aéroport international de Conakry-Gbessia.

Lire

Ousmane Kaba sur les arrestations au sein du FNDC : « c’est une invitation au combat »

7 mars 2020 à 0 12 19 03193

L’interpellation d’Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno, respectivement coordinateurs des opérations et des stratégies du FNDC, ne laisse pas indifférent Dr Ousmane Kaba, le président du PADES. Interrogé par un journaliste de Guineematin.com, l’opposant, qui est membre du Front National pour la Défense de la Constitution, a condamné avec fermeté ces nouvelles arrestations.

Lire