Sortie de crise en Guinée : ce que la LIGUIDHO propose à Kassory Fofana

2 mars 2020 à 22 10 14 03143

La crise politique que traverse la Guinée préoccupe de nombreux acteurs, et des initiatives ne cessent de naître tant dans le pays qu’à l’étranger. C’est dans ce cadre que la Ligue Guinéenne des Droits de l’Homme (LIGUIDHO) a adressé une lettre ouverte au Premier ministre. Dans ce courrier dont copie est parvenue à Guineematin.com, l’organisation de défense des droits de l’Homme a exprimé sa préoccupation face à la situation que vit le pays.

Lire

Le SLECG menace : « nous allons arracher nos salaires des mains de ces prédateurs »

2 mars 2020 à 19 07 42 03423

Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG, entouré de quelques enseignants, le 02 mars 2020, à Conakry.

Les enseignants, membres du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), en grève depuis le 9 janvier dernier, ont leurs salaires bloqués par le gouvernement. Ils menacent d’occuper les cinq (5) Directions Communales de l’Education de Conakry dans les jours à venir si leurs salaires ne sont pas débloqués.

Lire

Détournement à la LONAGUI : le procureur demande 10 ans de prison contre Chérif Haidara

2 mars 2020 à 19 07 05 03053

Dans le cadre de la moralisation de la vie publique et de la lutte contre la corruption, le gouvernement Guinéen a déployé des missions d’inspection dans toutes les régies financières de l’Etat. Ces missions ont révélé une gestion peu catholique de certaines de ces régies, où il a été constaté des cas de corruption et de détournement de fonds publics.

Lire

Dr Sékou Condé du RPG : « Yéro Baldé est un traître »

2 mars 2020 à 18 06 18 03183

A la faveur d’une conférence de presse organisée ce lundi, 02 mars 2020, par le RPG Arc-en-ciel, le secrétaire permanent du parti au pouvoir s’est exprimé sur la démission du désormais ancien ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Avec des mots durs et sans détour, Dr Sékou Condé a qualifié Abdoulaye Yero Baldé de « traître, de lâche », rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a pris part à cette rencontre.

Lire

Audit du fichier électoral : les experts de la CEDEAO arrivent demain à Conakry

2 mars 2020 à 18 06 02 03023

Général Francis BEHANZIN, commissaire aux Affaires Politiques, Paix et Sécurité de la CEDEAO.

Dans un courrier adressé au ministre guinéen des Affaires étrangères, la commission de la CEDEAO a annoncé que sa mission d’appui technique à la CENI va arriver demain, mardi 03 mars 2020, à Conakry. Composée de trois experts spécialisés en matière d’audit de fichier électoral, cette mission va séjourner en Guinée jusqu’au 13 mars en vue d’aider la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Lire

Des membres du FNDC torturés à N’Zérékoré ? Ce qu’en dit le directeur régional de la Police

2 mars 2020 à 17 05 27 03273

Comme annoncé précédemment, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et le FNDC de N’zérékoré ont dénoncé « des atrocités inhumaines » infligées à deux de leurs partisans par l’armée après leur arrestation par la police. Des accusations que rejette la direction régionale de la police de N’zérékoré, qui soutient que le dossier concernant Mamadou Alou Barry et Ibrahima Bah est en cours d’examen par les services de police.

Lire

Guinée : la CEDEAO et l’UA appellent au dialogue pour « établir un fichier électoral fiable »

2 mars 2020 à 17 05 04 03043

Moussa Faki Mahamat (Président de la Commission de l’Union africaine) et Alpha Condé (Président de la République de Guinée).

L’Union africaine et la CEDEAO ont réagi au report du scrutin législatif et référendaire qui étaient prévus pour se tenir le 1er mars 2020, en Guinée. Dans un communiqué conjoint, la commission de l’UA et la commission de la CEDEAO saluent « une décision importante et courageuse » et félicitent les autorités guinéennes.

Lire

Urgent : un cas de Coronavirus confirmé au Sénégal

2 mars 2020 à 16 04 21 03213

L’épidémie de Coronavirus poursuit sa propagation à une vitesse inquiétante. Un premier cas a été découvert ce lundi, 02 mars 2020, au Sénégal. Selon le site d’informations Seneweb, il s’agit d’un Français vivant aux Almadies (Dakar).

Lire

Ousmane Gaoual répond à Me Salif Kébé : « il ne doit s’en prendre qu’à lui-même »

2 mars 2020 à 15 03 41 03413

Le président de la CENI accuse l’UFDG de jouer à une mauvaise politique. Dans une émission de la chaîne Gangan TV, maître Amadou Salif Kébé a laissé entendre que des responsables du parti d’opposition du pays ont donné son numéro de téléphone et ceux de certains de ses collaborateurs à leurs militants, pour que ces derniers les appellent et les insultent.

Lire

Décès de Sampil : ce qu’il écrivait sur Naby Youla

2 mars 2020 à 14 02 22 03223

Feu Aboubacar Sidiki Sampil

Comme nous l’écrivions dans nos précédentes publications, notre confrère, Aboubacar Sidick Sampil a répondu à l’appel du Tout-puissant Allah hier, dimanche 1er mars 2020, alors qu’il n’avait que 58 ans. Consultant et professeur à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, le défunt était surtout connu pour son travail de journaliste.

Lire

Manque d’eau à Sonfonia : le calvaire des populations du secteur Fassou

2 mars 2020 à 13 01 56 03563

Situé au quartier Sonfonia, dans la commune de Ratoma, le secteur Fassou est actuellement confronté à un manque criard d’eau potable. Depuis au moins trois (3) ans, ce secteur est sevré de l’eau de robinet. La société des eaux de Guinée (SEG) n’y existe que de nom. Et, pour se procurer de l’eau, les habitants de Fassou sont obligés de faire recours aux puits ordinaires et quelques rares forages qui existent dans ce secteur.

Lire

Alpha Condé « exclut » les partis qui ont boycotté les législatives : Sidya Touré ironise !

2 mars 2020 à 13 01 19 03193

L’annonce du report à la dernière minute de la date des élections législatives et du vote pour le référendum a désarçonné les partisans du président Alpha Condé et créé la surprise générale. Mais, le fait pour le président Condé de dire que les partis qui ont opté pour le boycott ne prendront pas part aux législatives les semaines à venir fait encore jaser.

Lire

N’Zérékoré : le FNDC dénonce « des atrocités inhumaines » infligées à deux de ses partisans

2 mars 2020 à 13 01 05 03053

Comme annoncé précédemment, deux responsables de l’UFDG ont été interpellés le 27 février 2020, à N’Zérékoré. Au lieu d’être mis à la disposition de la justice, les opposants à un troisième mandat pour le président Alpha Condé ont été conduits au camp militaire de la ville et soumis à des actes de torture. L’antenne régionale du FNDC à N’Zérékoré a organisé un meeting hier, dimanche 1er mars, pour dénoncer cette situation et exiger leur libération, rapporte le journaliste de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Manque de filets, de gilets de sauvetage, de chambres froides… les plaintes des pêcheurs de Kaporo

2 mars 2020 à 12 12 10 03103

La pêche artisanale guinéenne est confrontée à d’énormes difficultés. Les manques de filets appropriés et de gilets de sauvetage tout comme l’absence de chambres froides pour conserver le poisson sont lésion. Le port de pêche de Kaporo, dans la commune de Ratoma, n’échappe pas à cette triste réalité où les pêcheurs sont livrés à eux-mêmes dans une conjoncture économique compliquée, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Report des élections en Guinée : « c’est un non-événement » (Dr Édouard Zoutomou)

2 mars 2020 à 10 10 25 03253

Les réactions continuent de se faire entendre en Guinée, suite au report des élections législatives et du référendum constitutionnel qui étaient prévus pour se tenir le 1er mars 2020. Dans entretien avec un journaliste de Guineematin.com, Dr Édouard Zoutomou Kpoghomou, le président de l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP) s’est prononcé sur la question. Il qualifie cette décision du président Alpha Condé d’un non-événement.

« Notre regard sur ce dernier report, c’est que c’est un non-événement pour nous. Parce que l’opposition plurielle dont nous sommes membre a des revendications primaires. La première revendication a été qu’il y ait un fichier électoral qui reflète effectivement la réalité du terrain. Or, vous-mêmes vous savez l’institut national des statistiques dit que nous avons une population de 12 millions d’habitants, dont 50% avaient moins de 18 ans. 50 % de 12 millions, c’est bien 6 millions. Mais malheureusement, on se retrouve avec un fichier de 8 millions 300 mille électeurs. D’où sont sortis les 2 millions 300 additionnels ? C’est l’un des problèmes que nous avons avec le fichier électoral.

La 2ème revendication que nous avons alignée, c’est la prise en compte des élections communales qui avaient été faites et dont les représentants communaux devraient être installés. Ceci n’a pas été fait. Et aussi, il y a le caractère inclusif et le caractère de transparence, rien de ceci n’existe aujourd’hui. Donc pour nous, qu’on dise qu’on va reporter les élections, c’est un non-événement. Rien n’a changé. C’est un calcul politique. Monsieur Alpha Condé est en train s’entêter simplement, il fait semblant d’avoir accédé à un certain nombre de demandes alors qu’en réalité, il ne le fait pas », a réagi cet opposant, membre du FNDC.

Le président de l’UDRP assure que le combat du Front National pour la Défense de la Constitution va se poursuivre jusqu’à ce que le président Alpha Condé renonce à son projet de nouvelle Constitution et qu’il accepte d’organiser des élections législatives inclusives et transparentes.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Lire