Arrestation de leaders du FNDC : « cela va précipiter la fin de ce régime »

6 mars 2020 à 23 11 51 03513

Ousmane Gaoual Diallo, coordinateur de la communication de l’UFDG

De l’indignation, mais aussi de la détermination, ce sont les sentiments qui caractérisent les réactions qui se font entendre au sein de l’opposition guinéenne, suite à l’interpellation d’Ibrahima Diallo, chargé des opérations, et Sékou Koundouno, chargé de la planification et des stratégies du FNDC. Les deux opposants à un troisième mandat pour le président Alpha Condé ont été enlevé au domicile d’Ibrahima Diallo par des hommes en uniforme, cagoulés.

Joint au téléphone par un journaliste de Guineematin.com peu après l’annonce de la nouvelle, l’opposant Ousmane Gaoual Diallo a exprimé sa consternation face à cette situation. Mais, le député et responsable de la communication de l’UFDG, estime qu’en agissant ainsi, le régime d’Alpha Condé est en train de creuser sa propre tombe.

« Nous nous indignons de cette arrestation arbitraire et condamnons parfaitement ces méthodes que le gouvernement guinéen est en train d’appliquer sur les populations guinéennes. Ce type de kidnappings qui ne disent pas leur nom, procèdent de la campagne d’intimidation que le gouvernement est en train de faire en direction de tous ceux qui sont contre sa volonté de se pérenniser au pouvoir », a réagi le député uninominal de Gaoual.

Mais, ajoute l’opposant, « cela ne nous dissuade pas et nous savons parfaitement que cela ne va pas entamer le moral de nos collègues qui sont aujourd’hui kidnappés et gardés par les autorités guinéennes. Nous engageons la responsabilité du gouvernement pour tout ce qui leur adviendra sur leur physique dans les prochains jours et nous demandons absolument leur libération immédiate et sans aucune autre forme de condition. »

Je pense que toute cette violence que le gouvernement est en train de faire sur nous va précipiter la fin de ce régime parce que cela ne va pas continuer. Les Guinéens ne vont pas rester les bras croisés et voir chaque jour grignoté leur espace de liberté, leur droits et leurs libertés violées », a laissé entendre ce responsable du principal parti d’opposition du pays.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com
Tél : 622 68 00 41

Lire

Saïkou Yaya avertit : « tant qu’il restera une personne, nous continuerons le combat »

6 mars 2020 à 23 11 27 03273

Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR

L’interpellation des coordinateurs chargés des opérations et des stratégies du FNDC, Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno, ne semble pas ébranler les opposants à un troisième mandat pour le président Alpha Condé. Au contraire, cette situation galvanise les acteurs de la classe politique, membres du Front National pour la Défense de la Constitution.

Lire

Arrestation de Koundouno et Ibrahima du FNDC : « c’est un fait d’une extrême gravité » (Bah Oury)

6 mars 2020 à 22 10 59 03593

Des réactions se font entendre au sein de la classe politique guinéenne, suite à l’interpellation d’Ibrahima Diallo et Sékou Koudouno, respectivement coordinateurs des opérations et des stratégies du FNDC. Parmi ceux qui se sont exprimés sur cette situation, figure le président de l’Union pour la Démocratie et le Développement, Bah Oury.

Lire

Arrestation de Koundouno et Ibrahima Diallo : voici la première réaction de Foniké Menguè

6 mars 2020 à 22 10 20 03203

Comme annoncé précédemment, Ibrahima Diallo, chargé des opérations, et Sékou Koundouno, responsables des stratégies et planification du FNDC, ont été arrêtés dans la soirée de ce vendredi, 06 mars 2020, à Conakry. Des hommes en uniforme encagoulés ont fait une descente musclée au domicile d’Ibrahima Diallo pour enlever les deux opposants à un troisième mandat pour le président Alpha Condé. Ils les ont embarqués à bord de leurs pick-up pour une destination inconnue.

Lire

Urgent : Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno du FNDC mis aux arrêts

6 mars 2020 à 19 07 51 03513

C’est le chargé de communication du Front National pour la Défense de la Constitution qui a annoncé la nouvelle. Ibrahima Diallo, chargé des opérations, et Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du FNDC, ont été arrêtés dans la soirée de ce vendredi, 06 mars 2020, à Conakry.

Lire

Urgent : le journaliste français Thomas Dietrich, arrêté à Conakry

6 mars 2020 à 18 06 58 03583

Thomas Dietrich, journaliste français travaillant pour « Le média », a été arrêté ce vendredi, 06 mars 2020, à Conakry. Selon des sources concordantes contactées par Guineematin.com, notre confrère a été interpellé par des agents de sécurité et conduit vers une destination inconnue.

Lire

Tanènè (Dubréka) : Moustapha Naïté sur le chantier des 4 ponts métalliques

6 mars 2020 à 17 05 39 03393

Le ministre des Travaux Publics, Moustapha Naïté, continue sa visite de terrain des chantiers en cours d’exécution dans la préfecture de Dubréka. Après le pont sur la Soumba dans la matinée de ce vendredi, 06 mars 2020, le ministre et ses collaborateurs se sont rendus à Tanènè pour visiter le site qui va abriter la nouvelle route, le site du pont de 126 mètres et la réfection des 4 ponts métalliques, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com sur place.

Lire

Riposte contre le Coronavirus : la Guinée sollicite plus de 121 milliards GNF

6 mars 2020 à 16 04 28 03283

Le Coronavirus ne cesse de gagner du terrain et continue de faire des victimes à travers le monde. Alors que le Sénégal, pays voisin de la Guinée, a enregistré 4 cas confirmés de la maladie, les autorités sanitaires de notre pays disent avoir pris les mesures nécessaires pour parer à toute éventualité. C’est pour expliquer ce qui a été fait depuis l’apparition de la maladie que le ministère de la Santé a organisé une conférence de presse dans ses locaux ce vendredi 6 mars 2020, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Kidnapping de citoyens en Guinée : le FNDC promet de saisir la CPI

6 mars 2020 à 15 03 48 03483

A la faveur d’une conférence de presse qu’il a tenue à Conakry ce vendredi, 06 mars 2020, le Front National pour la Défense de la Constitution s’est exprimé sur les cas de kidnappings de citoyens qu’on enregistre actuellement en Guinée. Le FNDC a fustigé les multiples enlèvements d’opposants à un troisième mandat pour le président Alpha Condé perpétrés par des hommes cagoulés.

Lire

Accidents meurtriers à Mamou et Dubreka : communiqué du Gouvernement

6 mars 2020 à 14 02 31 03313

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

 Conakry, le 06 Mars 2020 – C’est avec une vive émotion et une profonde douleur que le Gouvernement de la République de Guinée, a appris les graves accidents de la circulation survenus hier jeudi, à Timbo, dans la Préfecture de Mamou et ce vendredi matin à Kalema, dans la préfecture de Dubréka.

Lire

Lutte contre un 3ème mandat pour Alpha Condé : l’Etat guinéen convoqué devant la justice de la CEDEAO

6 mars 2020 à 14 02 15 03153

Le FNDC mène la lutte sur tous les fronts pour tenter d’empêcher le président Alpha Condé de changer l’actuelle Constitution pour s’octroyer un troisième mandat en Guinée. C’est dans ce cadre que la structure, composée de partis politiques d’opposition et d’activistes de la société civile entre autres, a assigné l’Etat guinéen devant la Haute Cour de Justice de la CEDEAO.

Lire

Pont sur la Soumba (Dubréka) : Moustapha Naïté satisfait de l’évolution des travaux en cours

6 mars 2020 à 13 01 42 03423

Le ministre des Travaux Publics, Moustapha Naïté, en compagnie des cadres de son département, a effectué une visite sur le chantier du nouveau pont sur la Soumba, sur la route nationale Dubréka-Boffa, ce vendredi, 06 mars 2020. Cette nouvelle infrastructure est entrain d’être réalisée grâce à un financement de la coopération Japonaise, rapporte Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Lire

Conakry : Aboubakr Barry kidnappé par des hommes en uniforme à Hamdallaye

6 mars 2020 à 13 01 18 03183

Depuis quelques temps, les cas d’enlèvements sont récurrents aussi bien à Conakry que dans les villes de l’intérieur de la Guinée. Des citoyens sont kidnappés par des hommes portant des tenues des forces de sécurité et envoyés vers des destinations inconnues. C’est ce qui est arrivé à Aboubakr Barry, un jeune marchand de 21 ans, enlevé dans la nuit du jeudi à vendredi, 6 mars 2020, au quartier Hamdallaye Pharmacie, dans la commune de Ratoma, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Neuf footballeurs tués dans un accident : le monde sportif de Kankan très attristé par ce drame

6 mars 2020 à 12 12 17 03173

Le stade M’balou Mady Diakité de Kankan

Le football guinéen est en deuil suite à l’accident de la circulation dont le club de football Etoile de Guinée a été victime hier, jeudi 05 mars 2020, à Timbo dans la préfecture de Mamou. Accident qui a coûté la vie à neuf joueurs de l’équipe qui évolue en deuxième division guinéenne. Cette nouvelle a plongé le monde sportif de Kankan, ville où se rendaient les joueurs et les encadreurs de l’Etoile de Guinée, dans une profonde tristesse, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

N’Zérékoré : le gouverneur fustige les propos incendiaires du préfet et demande pardon

6 mars 2020 à 11 11 12 03123

Mohamed Ismaël Traoré, gouverneur de la région administrative de N’zérékoré

Les propos incendiaires tenus par le préfet de N’zérékoré, Elhadj Sory Sanoh, continuent de faire des vagues dans la capitale de la Guinée Forestière. Après avoir été saisi par la jeunesse forestière qui exige le départ d’Elhadj Sory Sanoh, le gouverneur tente de recoller les morceaux.

Lire

Conakry : des inconnus tentent d’incendier le marché de Taouyah

6 mars 2020 à 10 10 44 03443

Un nouveau drame a été évité de justesse hier, jeudi 05 mars 2020, au marché de Taouyah, dans la commune de Ratoma. Des individus non encore identifiés ont tenté d’incendier cet autres centre de négoce de la capitale guinéenne. Heureusement, une commerçante est intervenue à temps pour éteindre le feu avant qu’il ne soit incontrôlable, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon nos informations, ceux qui ont tenté de commettre cet acte criminel, ont déversé de l’essence à plusieurs endroits de ce marché. Ils ont allumé des cartons qu’ils ont déposés à un de ses endroits avant de s’en aller. C’est à ce moment-là que Mariam Barry, vendeuse dans ce marché, est arrivée sur les lieux. Elle a aussitôt éteint le feu avant d’alerter le voisinage.

« Puisque ce jeudi est un jour de manifestation, j’ai donc quitté la maison dès après la prière de l’aube. Arrivée au marché vers 7 heures, j’ai aperçu un vieux et un jeune. Sur place, j’ai trouvé des cartons en feu au niveau de nos boutiques. Mais, déjà, il y avait des odeurs d’essence. Puisque c’est incandescent, j’ai pris peur. J’ai voulu me retourner pour alerter le voisinage. Mais, j’ai pris le courage à deux mains pour essayer d’éteindre les cartons en feu, avant d’alerter les gens », a expliqué la commerçante.

Plusieurs incendies ont été enregistrés ces dernières semaines dans des marchés tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays, faisant des morts et d’incalculables dégâts matériels. Et dans la plupart des cas, l’origine du feu n’est pas connue. Même si cette fois le marché de Taouyah a été épargné, Mariam Barry est très inquiète. « On a peur aujourd’hui, parce que c’est ici que nous cherchons la dépense quotidienne. Donc si des individus malintentionnés veulent y mettre le feu, ça nous inquiète à plus d’un titre. »

Face à cet acte qui vise à brûler intentionnellement des boutiques et leurs contenus (qui pourraient se chiffrer à plusieurs milliards de francs guinéens), l’administrateur général du marché de Taouyah ne compte pas croiser les bras. Tout en promettant de porte plainte contre X, Abdourahim Diallo demande aux autorités de l’aider à renforcer la sécurité du marché.

« J’ai été appelé très tôt ce matin par les gardiens du marché pour me dire que des gens malintentionnés étaient venus ici, dans le but de brûler le marché. Je suis venu constater et j’ai compris que ces personnes voulaient brûler le marché puisque de l’essence avait été déversé un peu partout dans le marché. N’eût été l’intervention d’une des dames qui vend dans le marché ici, le marché serait complètement brûlé. Nous sommes inquiets aujourd’hui. Nous demandons à l’autorité supérieure de nous aider à renforcer la sécurité ici.

Parce que nous, nous ne pouvons pas contrôler tous ceux qui entrent et sortent du marché. En tout cas, avec ce qui s’est passé ici ce matin, on comprend que les incendies qui ont lieu ces derniers temps dans les marchés et autres lieux publics ne sont pas dus à des courts-circuits, mais ils sont d’origine criminelle. Cependant, ce qui s’est passé ici, ne restera pas impuni. Nous allons porter plainte contre X. Déjà, les forces de l’ordre sont venus faire des constats et ils ont pris des photos », a indiqué Abdourahim Diallo.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Accident de la circulation à Timbo : voici la liste des 9 victimes

6 mars 2020 à 9 09 17 03173

On en sait un peu plus sur les identités des victimes de l’accident survenu hier, jeudi 05 mars 2020, à Timbo, dans la préfecture de Mamou. Dans un communiqué, les autorités sportives du pays ont dévoilé les noms des neuf joueurs du club de football Etoile de Guinée, évoluant en deuxième division guinéenne, qui ont péri dans ce drame.

Guineematin.com vous propose ci-dessous le communiqué signé du Général Mathurin Bangoura, président de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel.

Lire

Affaire troisième mandat : Ouattara a sonné le glas

6 mars 2020 à 8 08 14 03143

Alassane Dramane Ouattara a annoncé officiellement ce jeudi qu’il ne sera pas candidat à l’élection présidentielle d’octobre de cette année. L’information est la Une de tous les médias. Sachant que le sujet défraie la chronique dans la sous-région et particulièrement en Guinée, cette annonce, qui devait passer inaperçue, suscite un grand intérêt.
Si cette information a été favorablement accueillie aussi bien en Côte d’Ivoire, dans la sous-région qu’en France, il est fort probable voire sûr qu’elle n’a pas fait que des heureux. Particulièrement au palais Sékoutouréya.

Lire