Exactions à Labé : des victimes racontent leur mésaventure

24 mars 2020 à 20 08 20 03203

Les forces de l’ordre sont accusées de plusieurs exactions à Labé. Dans la rue tout comme dans les concessions, les agents de sécurité violentent des citoyens, enlèvent les biens certains et détruisent d’autres, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la préfecture.

Lire

Crise électorale en Guinée : « on ne brûlera plus jamais une boutique à Kankan ! » (préfet)

24 mars 2020 à 20 08 03 03033

Une folle rumeur d’une attaque contre des boutiques et magasins a provoqué un remue-ménage dans la ville de Kankan hier lundi. Au lendemain de cette fausse alerte, le préfet Aziz Diop a eu un entretien avec les responsables des commerçants de la commune urbaine ce mardi, 24 mars 2020. Au cours des échanges, le préfet les a rassurés en leur demandant de rouvrir leurs boutiques et que des mesures ont été prises pour leur sécurité, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Covid-19 : ce que Kassory Fofana et les acteurs impliqués dans la lutte se sont dits

24 mars 2020 à 19 07 52 03523

Actuellement, la Guinée a 4 cas confirmés de Coronavirus ; 1 282 contacts, dont 237 à risque. Les autres sont des voyageurs qui sont venus des pays fortement contaminés. Il y a aussi 247 cas qui ne sont plus suivis ; c’est-à-dire qu’après les 14 jours, ils n’ont montré aucun signe de maladie. Aujourd’hui, il y a 1 034 personnes qui continuent à être suivies, a appris Guineematin.com ce mardi.

Lire

Bantama Sow : « pourquoi les services de défense pourchassent les enfants dans les quartiers ? »

24 mars 2020 à 19 07 07 03073

Sanoussy Bantama Sow, ministre des Sports et candidat du RPG Arc-en-ciel à l’uninominal de Mamou

Le contesté double scrutin législatif et référendaire du dimanche dernier, 22 mars 2020, a été marqué par des violences meurtrières, tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. Au lendemain de ces troubles, le bilan est lourd sur le plan humain, matériel et psychologique. Dans la journée de ce mardi, 24 mars, Sanoussy Bantama Sow, ministre des Sports et candidat à l’uninominal de Mamou du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, a répondu à quelques questions du correspondant de Guineematin.com basé dans la ville-carrefour.

Lire

Confidence d’une employée de la BCRG sur le Coronavirus : « Aly Kaba refuse le confinement…», Baïdy Aribot, Amadou Touré, Salématou Camara…

24 mars 2020 à 18 06 55 03553
Baïdy Aribot, deuxième vice-gouverneur de la Banque Centrale

Baïdy Aribot, deuxième vice-gouverneur de la Banque Centrale

La Guinée a enregistré quatre cas confirmés de Coronavirus. Le dernier cas en date, découvert au ministère du Budget, préoccupe les autorités sanitaires du pays. Le cadre du ministère du Budget, Aly Kaba, a été en contact avec plusieurs personnes, dont des employés de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) qui doivent être mis en quarantaine pour rompre la chaîne de contamination.

Lire

Crise politique en Guinée et Coronavirus : les écoles fermées « jusqu’à nouvel ordre »

24 mars 2020 à 18 06 23 03233

Dans un communiqué signé ce mardi, 24 mars 2020, les trois ministres en charge de l’éducation et de la formation (éducation nationale, formation professionnelle et enseignement supérieur) « informent les élèves, étudiants, enseignants et parents d’élèves que la reprise des cours initialement prévue le mercredi 25 mars 2020 est reportée jusqu’à nouvel ordre ».

Lire

Guinée : « les militaires ont joué un rôle central dans ce double scrutin »

24 mars 2020 à 17 05 42 03423

Guinée : les acquis de la démocratisation de 2010 remis en cause (FIDH)

Communiqué : Comme redouté, le référendum constitutionnel et les élections législatives du 22 mars ont donné lieu à de nouvelles violences. Au moins 10 personnes ont été tuées par des forces de l’ordre et forces armées, qui ont une nouvelle fois tiré à balles réelles contre les manifestants, des bureaux de votes ont été saccagés et des personnes souhaitant se rendre aux urnes agressées. Alors que les militaires ont joué un rôle central dans ce double scrutin entaché de graves irrégularités, boycotté par l’opposition et dénoncé à l’avance par les organisations régionales et internationales, nos organisations demandent à ce que les militaires restent cantonnés dans leurs casernes, et que des enquêtes judiciaires soient systématiquement diligentées, afin de poursuivre et sanctionner les auteurs de ces violences.

Lire

Mamou : le maire de la commune rurale de Porédaka mis aux arrêts

24 mars 2020 à 16 04 43 03433

 

Elhadj Maka Diallo, maire commune rurale de Porédaka

La commune rurale de Porédaka, réputée pour son calme, est en ébullition depuis le samedi dernier. Après l’incendie du matériel électoral, du poste de police et de la gendarmerie, de nombreuses arrestations ont eu lieu dans cette localité, située à 50 kilomètres de Mamou. C’est dans ce cadre qu’Elhadj Maka Diallo, maire de la commune, a été mis aux arrêts dans la soirée d’hier, lundi 23 mars 2020, par la gendarmerie, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Exactions à Conakry : des policiers accusés d’avoir tailladé la main de Daouda Sow

24 mars 2020 à 15 03 13 03133

Malgré les multiples dénonciations, les exactions contre les citoyens de la commune martyre de Ratoma se poursuivent. Les forces de l’ordre s’y comportent comme en terrain conquis. Les cas de morts, de blessés, de vandalisme ne se comptent plus. C’est dans la poursuite de ces atrocités que Mamadou Bobo Diallo et Daouda Sow, deux garçons âgés de 07 et 08 ans, respectivement, ont eu les mains tailladées par des policiers dans la soirée d’hier lundi, 23 mars 2020, au quartier Koloma, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Référendum constitutionnel : le OUI l’emporte à 97, 54% à Kankan

24 mars 2020 à 13 01 56 03563

48 heures après le double scrutin contesté en République de Guinée, certaines circonscriptions électorales du pays ont commencé à afficher les résultats provisoires du référendum. C’est le cas par exemple à Kankan, réputée fief du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel. Sans surprise, le camp du OUI à la nouvelle constitution (qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat à la tête du pays) a largement remporté, avec 97, 54% contre 2, 46% pour le NON, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture.

Lire

Violences électorales à Mamou : deux chefs de secteurs en fuite à Porédaka

24 mars 2020 à 13 01 41 03413

La tension n’a pas totalement baissé dans la sous-préfecture de Porédaka, située à environ 50 kilomètres de la ville de Mamou. Après le saccage du matériel électoral, du poste de police et de gendarmerie le samedi, 21 mars 2020, par des jeunes opposés au double scrutin législatif et référendaire, de nombreuses arrestations y ont été enregistrées. Accusés d’être de mèche avec les agents venus de Mamou et d’autres menaces sur leurs frères, deux chefs de secteurs, dans le collimateur des jeunes, sont aujourd’hui en fuite, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Siguiri : plusieurs plantations dévastées par des hippopotames

24 mars 2020 à 13 01 22 03223

Les hippopotames sèment la désolation et l’inquiétude à Dankakoro, un district relevant de la commune urbaine de Siguiri. Ces animaux, qui vivent dans l’eau, ont dévasté plusieurs hectares de cultures maraîchères situées le long du fleuve Niger, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Siguiri : victime de mauvais traitements, il se donne la mort par pendaison

24 mars 2020 à 13 01 07 03073

En raison de la situation inconfortable dans laquelle il se trouve, Alfred Lamah, un élève âgé d’une vingtaine d’années, a décidé de mettre fin à ses jours. Il s’est donné la mort par pendaison. L’acte s’est passé le samedi dernier, 21 mars 2020, au quartier Missiran, dans la commune urbaine de Siguiri, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Double scrutin à Labé : le Oui l’emporte au référendum, le RPG loin devant à l’uninominal

24 mars 2020 à 13 01 02 03023

Alors que de nombreuses familles sont encore en deuil en Guinée suite aux violences meurtrières enregistrées le dimanche, 22 mars 2020, jour du scrutin législatif et référendaire, le dépouillement se poursuit sur le terrain. Dans la commune urbaine de Labé, les résultats tombent au compte gouttes avec le RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, qui se taille la part du lion à l’uninominal. C’est ce qu’a confié à un des correspondants de Guineematin.com, Elhadj Lamine Sangaré, le président de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de Labé.

Lire

Violences électorales : Hamidou Bah, tué à Kobaya, a rejoint sa dernière demeure

24 mars 2020 à 12 12 53 03533

Mamadou Adama Bah, grand frère du défunt

Suite au refus des responsables de l’hôpital Ignace Deen de Conakry de garder leurs corps, la plupart des jeunes tués lors des violences qui ont émaillé le double scrutin du 22 mars en Guinée ont été inhumés. C’est le cas de Hamidou Bah, un chauffeur de 24 ans, tué par balle à Kobaya Kinifi, dans la commune de Ratoma. Il a rejoint sa dernière demeure dans l’après-midi d’hier, lundi 23 mars 2020, au cimetière de Koloma Soloprimo, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Gaoual : interpellation d’activistes et dépouillement

24 mars 2020 à 11 11 23 03233

Deux jours après le contesté double scrutin (législatif et référendaire) en Guinée, marqué par des scènes de violences, de tueries, d’interpellations et d’importants dégâts matériels, les travaux de dépouillement du vote se poursuivent à Gaoual, a constaté l’envoyé spécial de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Issa Yéro tuée par balle à Ansoumanya : la famille annonce une plainte contre les gendarmes

24 mars 2020 à 10 10 30 03303

Le controversé double scrutin législatif et référendaire du dimanche, 22 mars 2020, a endeuillé plusieurs familles en Guinée avec une dizaine de citoyens tués par balles. Parmi la longue liste des victimes, figure madame Issa Yéro Diallo, âgée de 22 ans. Elle a été tuée par balle le jour du scrutin, non loin du domicile familial, au quartier Ansoumanya Plateau, dans la préfecture de Dubréka. Sa famille accuse les forces de l’ordre d’être responsable de cet autre assassinat, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Conakry : Fabou Camara annonce la saisie d’une importante quantité d’armes et de munitions

24 mars 2020 à 10 10 22 03223

Aboubacar Fabou Camara, directeur central de la police judiciaire

Les contestées élections législatives et le référendum tout aussi décrié du dimanche, 22 mars 2020, ont fait de nombreuses pertes en vies humaines tant à Conakry qu’à l’intérieur de la Guinée. Au lendemain de cette journée sanglante, le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a animé une conférence de presse pour s’exprimer sur ces violences meurtrières.

Lire