Dinguiraye : du matériel électoral et une partie de l’école primaire de Metta incendiés

21 mars 2020 à 22 10 17 03173

Comme annoncé précédemment, les opposants au changement de l’actuelle constitution en vigueur Guinée sont plus que jamais déterminés à empêcher la tenue du double scrutin législatif et référendaire dans le pays. Ce samedi, 21 mars 2020 (la veille de ce scrutin très controversé), le matériel électoral a été incendié à plusieurs endroits à l’intérieur de la Guinée. C’est le cas notamment dans la commune urbaine de Dinguiraye où du matériel électoral et une partie de l’école primaire de Metta (dans le quartier Kouroula) ont été incendiés par des inconnus.

Lire

Manif du FNDC : ambiance électrique à Hamdallaye, des pneus brûlés à Gnariwada

21 mars 2020 à 21 09 59 03593

Comme annoncé dans nos précédentes dépêches, l’atmosphère est hautement chargée ce samedi, 21 mars 2020, dans certains quartiers de la haute banlieue de la capitale guinéenne. A Hamdallaye, dans la commune de Ratoma, on assiste à une véritable guérilla urbaine à la veille du double scrutin législatif et référendaire.

Lire

Manifs contre le vote à N’Zérékoré : tout le matériel électoral incendié à Kobéla

21 mars 2020 à 21 09 52 03523

La tension est vive dans certaines préfectures de la Guinée forestière à la veille du contesté scrutin législatif et référendaire du 22 mars 2020. Après l’incendie du matériel électoral dans la sous-préfecture de Palé, des citoyens de Kobéla ont fait la même chose ce samedi, 21 mars 2020. Des opposants à la nouvelle constitution d’Alpha Condé sont à l’origine de l’incendie, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Manifs du FNDC : affrontement entre forces de l’ordre et jeunes manifestants à Bambeto

21 mars 2020 à 21 09 44 03443

Comme annoncé précédemment, à la veille du très contesté double scrutin législatif et référendaire en Guinée, les tensions sont vives dans certains quartiers de la haute banlieue de Conakry. C’est le cas Bambéto (un des quartiers chauds de la capitale guinéenne pendant les manifestations sociopolitiques) où des heurts ont éclaté ce samedi, 21 mars 2020, entre les forces de l’ordre et des groupes de jeunes qui sont sortis exprimer leur désapprobation contre tout changement de constitution en Guinée.

Lire

Manifs du FNDC contre Alpha Condé : notre constat à Kaloum

21 mars 2020 à 21 09 34 03343

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) compte empêcher le double scrutin législatif et référendaire de demain dimanche. C’est dans cette dynamique que la structure appelle ses partisans à manifester les 21 et 22 mars 2020 à travers le pays. A Kaloum, siège de l’administration à Conakry, les activités n’ont pas été affectées par cette invite du FNDC, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Manifestations du FNDC contre le scrutin du 22 mars : les activités paralysées au marché de Madina

21 mars 2020 à 21 09 29 03293

 

L’appel à manifester du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) pour empêcher la tenue du double scrutin de demain dimanche a fortement paralysé les activités commerciales au grand marché de Madina. Tous les grands magasins et boutiques de ce centre de négoce sont restés fermés ce samedi, 21 mars 2020, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Urgent : les députés Fodé Maréga et Alpha Ousmane arrêtés à Dinguiraye

21 mars 2020 à 21 09 13 03133

Les arrestations des Guinéens se multiplient et s’intensifient à Conakry et dans la Guinée profonde. Selon monsieur Maladho Diallo, trésorier de l’UFDG, qui a échangé avec un journaliste de Guineematin.com dans la soirée de ce samedi, 21 mars 2020, les députés Fodé Maréga et Alpha Ousmane Diallo « Koumbis » ont été arrêtés dans la préfecture de Dinguiraye.

Lire

Guinée : le FNDC répond au discours d’Alpha Condé

21 mars 2020 à 20 08 39 03393

Le FNDC a suivi avec surprise l’adresse de Monsieur Alpha Condé à ses militants ce samedi 21 mars 2020 au cours de laquelle il s’est employé à faire croire aux guinéens que la mascarade électorale du 22 mars bénéficie du soutien de la communauté internationale.

Lire

Manifs contre le référendum : la maison du chef de quartier de Wanindara 3 incendiée

21 mars 2020 à 20 08 15 03153

L’appel à manifester du Front National pour la Défens de la Constitution (FNDC) pour empêcher la tenue du double scrutin législatif et référendaire de demain dimanche a été émaillé de violences ce samedi, 21 mars 2020. Dans la commune de Ratoma, c’est le domicile privé du chef de quartier de Wanindara 3 qui a été incendié. Fafa Mbira Manet est accusé d’être à l’origine des nombreuses arrestations enregistrées sur les lieux ces derniers temps, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Alpha Condé aux Guinéens : « vous allez voter dans le calme et la sérénité »

21 mars 2020 à 19 07 52 03523

Malgré la tension et les violences dans le pays, mais aussi les multiples appels au dialogue qui proviennent de l’extérieur, le président Alpha Condé est bien déterminé à organiser les élections prévues demain, dimanche 22 mars 2020. Un double scrutin législatif et référendaire contesté par l’opposition, qui appelle ses partisans à empêcher le vote.

Lire

Wanindara : plusieurs commerces ravagés par un incendie

21 mars 2020 à 19 07 18 03183

Un nouvel incendie a causé d’importants dégâts matériels dans la nuit d’hier à ce samedi, 21 mars 2020, à Wanindara, un quartier de la commune de Ratoma. Le feu s’est déclaré au niveau d’un dépôt de bois situé au carrefour de la T5, avant de toucher plusieurs autres containers et kiosques, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Lire

Koundara : des affrontements entre partisans du FNDC et du RPG font des blessés à Sarébhoïdho

21 mars 2020 à 17 05 44 03443

Des affrontements entre partisans du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) et des militants du RPG, le parti au pouvoir, ont eu lieu dans la matinée de ce samedi, 21 mars 2020, dans la sous-préfecture de Sarébhoïdho, à Koundara. Le face-à-face entre les deux camps a fait plusieurs blessés et des dégâts matériels importants, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Manifs du FNDC : paralysie des activités sur le tronçon Bonfi-Condébounyi-Gbessia

21 mars 2020 à 16 04 33 03333

A la veille du contesté scrutin couplé des législatives et du référendum constitutionnel, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) appelle ses partisans à manifester pour empêcher la tenue du vote. Si à certains endroits de la route Le Prince et à l’intérieur du pays des échauffourées sont enregistrées ce samedi, 21 mars 2020, ce n’est pas le même scénario qui prévaut à l’autoroute Fidel Castro de Conakry. Il n’y a pas eu d’affrontements entre Bonfi, Condébounyi et Gbessia, dans la commune de Matam, mais la circulation routière et le commerce sont restés paralysés, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Boffa : les citoyens se préparent activement pour le vote

21 mars 2020 à 16 04 05 03053

Publireportage : A quelques heures du double scrutin législatif et référendaire, plusieurs citoyens de Boffa s’activent à accomplir leur droit de vote. Du centre-ville à la sous-préfecture de Tanènè en passant par le grand marché, la quiétude se fait sentir au sein des populations qui suivent leurs quotidiens en attendant ce dimanche, 22 mars, jour de l’élection pour choisir leurs députés et donner leur position sur la nouvelle constitution.

Lire

Attaques des centres de vote en Guinée : le palais de Kolima incendié à Labé

21 mars 2020 à 15 03 59 03593

Les violences se multiplient en Guinée, à la veille du double scrutin législatif et référendaire du dimanche, 22 mars 2020. Des élections contestées par l’opposition, qui promet d’empêcher le vote. A Labé, c’est le palais de Kolima, l’un des centres de vote, qui a été incendié par des jeunes en colère, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Dérives du régime Alpha Condé : la déclaration des ONGs et Associations des droits de l’Homme

21 mars 2020 à 15 03 49 03493

Alors que le pays est dans un climat tendu et s’achemine vers un double scrutin législatif et référendaire le 22 mars 2020, nos organisations et associations œuvrant pour la défense et le respect des droits de l’Homme demandent l’arrêt des violences contre les opposants au changement de Constitution et exigent la mise en place d’une Commission d’enquête indépendante et impartiale pour faire toute la lumière sur les violences commises sur l’ensemble du territoire national pendant les manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution.

Lire

Palé (N’Zérékoré) : le matériel électoral incendié, le sous-préfet en fuite…

21 mars 2020 à 15 03 25 03253

image d’archive

Située à une cinquantaine de kilomètres du chef-lieu de la préfecture de N’zérékoré, la sous-préfecture de Palé est sous haute tension ce samedi, 21 mars 2020. Des jeunes de la localité, visiblement très opposés à la tenue du double scrutin législatif et référendaire, s’en sont pris au matériel électoral qui a été déployé aujourd’hui sur place. Et, tout en poussant des cris de joie, ils l’ont brûlé, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture de N’zérékoré.

Lire

Front contre le référendum en Guinée : affrontement entre manifestants et forces de l’ordre à Boké

21 mars 2020 à 15 03 11 03113

image d’archive

Les foyers de tension se multiplient tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays à la veille de la tenue du contesté double scrutin législatif et référendaire de demain dimanche. La ville de Boké a connu des échauffourées ce samedi, 21 mars 2020, lorsque des partisans de la coordination régionale du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont voulu manifester leur mécontentement devant « la mascarade électorale » en cours de préparation, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire