Le FNDC a suivi avec surprise l’adresse de Monsieur Alpha Condé à ses militants ce samedi 21 mars 2020 au cours de laquelle il s’est employé à faire croire aux guinéens que la mascarade électorale du 22 mars bénéficie du soutien de la communauté internationale.

Désavoué par le peuple de Guinée qu’il a trahi en violant son serment de respecter et de faire respecter la Constitution et complètement isolé sur la scène internationale, Alpha Condé, en désespoir de cause, s’est employé à travestir la réalité pour tenter de légitimer un scrutin ayant perdu toute crédibilité aux yeux du monde.

En effet, les contre-vérités contenues dans son discours sont balayées par les communiqués officiels des Organisations régionales et internationales qui ont toutes exigé l’organisation d’élections transparentes et inclusives sur la base d’un Fichier sincère et consensuel. Ce fut notamment le cas de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), de la CEDEAO, de l’UA, de l’UE et des Nations Unies.

N’ayant pas été entendues et constatant comme le précise le communiqué de l’UE que « les conditions d’organisation d’un scrutin sérieux et apaisé, dont le résultat puisse être accepté par tous, ne sont actuellement pas réunies », elles ont retiré leur assistance technique à la CENI et ont refusé d’envoyer des observateurs.

Alors que tous les gouvernements africains sont préoccupés par la propagation du coronavirus et procèdent à la fermeture des écoles, des lieux de culte et même des frontières, Alpha Condé continue de battre campagne pour le troisième mandat et maintient, dans ce contexte, l’organisation de sa mascarade électorale le 22 mars.

Heureusement, le peuple de Guinée n’est pas dupe et est conscient qu’Alpha Condé n’est soutenu dans son projet illégal et conflictogène de changement de Constitution que par le clan de prédateurs qui s’accaparent à leur profit exclusif des ressources du pays.

Le FNDC, fort du soutien du peuple de Guinée et de la communauté internationale, en appelle à une mobilisation massive pour enterrer définitivement ce complot ourdi par Alpha Condé et son clan contre notre pays et sa jeune démocratie.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons.

Conakry, le 21 Mars 2020

La Coordination nationale du FNDC

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin