Dans le cadre de la prévention du Coronavirus, les lieux de culte ont été fermés en Guinée suite à l’état d’urgence décrété par le président Alpha Condé. Si cette mesure n’est pas respectée à Siguiri, ce n’est pas le cas à Yomou, en Guinée Forestière, où les églises sont fermées. Tel est le constat fait sur place le dimanche, 29 mars 2020, par Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

Tous les lieux de culte de Yomou, notamment les églises, étaient fermés ce dimanche suite au décret instaurant l’état d’urgence sanitaire en Guinée pour prévenir le coronavirus. Les fidèles chrétiens de l’Eglise Protestante Evangélique et ceux de l’Eglise Catholique Saint Joseph sont tous restés en famille pour respecter l’état d’urgence sanitaire.

Abbé Pépé Joseph Kpamou, curé de la paroisse Saints Joseph de Yomou

Interrogé par le correspondant local de Guineematin.com, l’Abbé Pépé Joseph Kpamou, curé de la paroisse Saints Joseph de Yomou, a dit que cette mesure est normale et mérite d’être appliquée. « Je dis que ce sont les directives que le président de la République a données pour éviter la propagation de covid19. Dieu a créé la vie et il a tout mis en œuvre pour que cette vie soit protégée, pour que l’homme s’épanouisse. Mais, si un ennemi vient s’attaquer à cette vie, nous devons nous lever pour lutter contre cet ennemi du peuple de Dieu. Nous sommes de cœur avec tous ceux qui œuvrent dans ce sens. Les évêques de Guinée apprécient cette décision du président en sauvegardant la vie des Guinéens. Il n’a pas dit que personne ne doit prier ; mais, c’est d’éviter les regroupements. C’est un choix que j’apprécie beaucoup. Nous devons prier dans nos maisons avec nos familles. Nous prêtres, nous allons faire la messe à hui clos, pour faire face à Dieu pour qu’Il nous pardonne », a indiqué l’Abbé Pépé Joseph Kpamou.

C’est le même son de cloche chez les protestants qui voient d’un bon œil la prise de cette décision d’interdiction des regroupements pour freiner le coronavirus. Les fidèles chrétiens de l’Eglise Protestante Evangélique de Yomou n’ont pas également procédé à la prière collective du dimanche. Selon le Révérend Pasteur Timothée Lamah, les croyants doivent obéir aux instructions de leurs chefs.

Révérend Pasteur Timothée Lamah de l’Eglise Protestante Evangélique de Yomou

« Je salue vraiment cet état d’urgence sanitaire. Cela y va dans l’intérêt du peuple de Guinée. Le président n’a pas interdit la prière ; mais, c’est le regroupement qui est interdit. Je pense que c’est aussi une façon que chacun prie dans sa maison pour ceux qui n’avaient pas l’habitude de prier. C’est maintenant le moment de le faire. Cette maison n’est qu’une église. Il est mieux que nous nous répandions. Aujourd’hui, j’ai été dans plus de 15 familles pour annoncer ou pour partager la parole de Dieu. Je demande à tous les fidèles chrétiens de Guinée de respecter cette décision car Dieu même a dit d’obéir aux chefs », a indiqué le chef religieux.

De Yomou, Michel Anas Koné pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin