Cellou Dalein sur la sortie du procureur de Dixinn : « le tyran a décidé de décapiter mon Parti »

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

Cellou Dalein Diallo a réagi ce mercredi, 11 novembre 2020, à la sortie du procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn, qui a annoncé hier que six opposants (dont quatre membres de l’UFDG) sont recherchés par la justice. Le président de l’UFDG dénonce une volonté du président Alpha Condé de « décapiter » son parti politique.

« Les violences déclenchées par Alpha Condé pour faire passer son coup d’état électoral continuent de faire des victimes, notamment dans les rangs de l’UFDG.
Après m’avoir séquestré à mon domicile, fait occuper par l’Armée mes bureaux et le siège de mon Parti et fait tuer par balles 48 personnes, le tyran a décidé de décapiter mon Parti en se livrant à l’arrestation de ses dirigeants.

Chérif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah ainsi qu’Etienne Soropogui et Sékou Koundouno sont aujourd’hui dans le collimateur de Alpha Condé qui a déjà actionné sa justice à cet effet. Et le motif est vite trouvé. Ils sont accusés par le Procureur de proférer des menaces de nature à troubler la sécurité et l’ordre public alors que les 48 morts des violences post-électorales et les 99 morts du FNDC n’ont encore suscité aucune réaction de la part de notre Procureur. Quelle honte ! », a dit Cellou Dalein Diallo.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS