L’appel à manifester de l’UFDG et de l’ANAD est passé inaperçu ce mercredi, 25 novembre 2020, à Faranah. Dans cette ville de la Haute Guinée, aucun mouvement de protestation n’a été enregistré au cours de cette journée, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Malgré la décision du gouvernement interdisant toute manifestation de rue en Guinée, Cellou Dalein Diallo et ses alliés ont invité leurs partisans à manifester ce mercredi dans toutes les villes du pays pour exiger la libération des nombreux responsables et militants de l’opposition arrêtés au lendemain de la réélection contestée du président Alpha Condé à un troisième mandat.

Mais, cet appel n’a pas été suivi d’effets à Faranah. Dans cette ville, les citoyens ont vaqué comme d’habitude à leurs occupations. L’administration locale, les banques, les stations-service, le commerce, bref toutes des activités ont fonctionné normalement. Aucune manifestation de rue et aucune paralysie n’ont été enregistrées.

A noter que cette situation n’est pas nouvelle dans le Sankara. Fief traditionnel du parti au pouvoir, cette ville a toujours ignoré les appels à manifester lancés par l’opposition depuis l’avènement du président Alpha Condé au pouvoir.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tel : 00224 620 24 15 13/ 660 27 27 07

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin