Comme annoncé précédemment, la Guinée a commémoré ce samedi, 02 octobre 2021, l’an 63 de son accession à la souveraineté nationale. Dans la préfecture de Dubréka, cette célébration a été modeste à la place des martyrs. Mais, elle a été mise à profit par les autorités pour lancer une opération d’assainissement des artères et places publiques de la ville, rapporte Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

A la place des martyrs où une poignée de citoyens étaient mobilisés, le préfet de Dubréka, colonel Sékouba Sacko, a procédé au dépôt de la gerbe de fleurs. Il était entouré du maire de la commune urbaine et des autorités religieuses locales.

Après ce geste en hommage à nos illustres disparus, l’autorité préfectorale s’est rendue à l’hôpital préfectoral où les populations de Dubréka étaient fortement mobilisées. Sur place, le colonel Sékouba Sacko a donné le coup d’envoi d’une vaste opération d’assainissement des lieux publics et des principales artères de la ville. Il a également mis cette occasion à profit pour prêcher la paix et le pardon entre les fils et filles de Dubréka.

Colonel Elhadj Sékouba Sacko, préfet de Dubréka

« J’invite la population de Dubreka à l’union. Que tout le monde se donne la main. Car, on ne peut rien faire sans la paix et l’union. Donc, je demande qu’on se donne la main, qu’on se pardonne entre nous. Parce que dès que tu travailles avec quelqu’un, il y aura des péchés entre vous… En ce qui concerne les priorités de Dubreka, vous allez demander au secrétaire général et au maire. Parce que moi j’étais au camp, je suis à la préfecture que depuis quelques semaines. C’est monsieur le maire et monsieur le secrétaire général qui pourront vous dire ce dont Dubréka à besoin pour le moment », a dit le colonel Sékouba Sacko.

Par ailleurs, le préfet de Dubréka a réaffirmé sa disponibilité à travailler avec toutes les couches de sa juridiction géopolitique.

« Aujourd’hui c’est nous qui sommes au pouvoir.  Nous vous tendons la main de venir travailler avec nous. On est habillé pour vous, pas contre vous. Alors, on vous tend la main pour que nous travaillons la main dans la main », a indiqué le colonel Sékouba Sacko.

A noter que le préfet, en compagnie du maire de la commune urbaine de Dubréka, a profité de cette journée commémorative pour procédé à la pose de la première pierre du marché de Ansoumaniyah-village. Cet a été suivi d’une visite au centre de santé moderne de Kagbelen plateaux.

De Dubreka, Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620 589 527/ 664 413 227

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin