La jeunesse de la sous-section du RPG-AEC de N’zérékoré a empêché la tenue de l’assemblée hebdomadaire du parti ce samedi, 8 décembre 2018. Les jeunes protestent contre la manque d’emploi, devenu un véritable casse tête chinois pour eux. La manifestation a duré quelques heures mais n’a pas connu d’incidents, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

De très nombreux jeunes, venus de la sous-section du parti au pouvoir à N’zérékoré, ont pris part à cette assemblée qui n’a été que de courte durée. Après la présentation de l’ordre du jour, le porte-parole de la jeunesse du parti a saisi l’occasion pour dénoncer ce qu’il qualifie de fausses promesses de leurs responsables.

Selon Pépé 2 Haba, « c’est pour manifester notre mécontentement face aux fausses promesses que certains cadres ont pris à l’égard de la jeunesse que nous sommes là. Depuis des années, nous avons travaillé et on continue à le faire. La pérennisation du RPG doit obligatoirement passer par la jeunesse et nous nous sommes investis dans les activités de ce parti, mais jusqu’à présent, rien. C’est pourquoi nous souhaiterions que la jeunesse de N’zérékoré soit traitée à l’image de celle des autres régions. On n’a plus besoin d’une promesse, nous voulons que le gouvernement passe maintenant à l’action ».

À la question de savoir jusqu’à quand cela va durer, Pépé 2 Haba dira que ça va continuer jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. « Les réunions du parti resteront toujours empêchés par la jeunesse, jusqu’à nouvel ordre. Tant que nos points de revendications ne sont pas pris en compte, il n’y aura pas de réunions ici », martèle le responsable des jeunes du parti au pouvoir à N’Nzérékoré.

Pour finir, Pépé 2 HABA invite les jeunes du RPG-AEC à resserrer les rangs et maintenir le cap. « Je lance un appel rigoureux à la jeunesse de rester solidaire, de se donner les mains, de rester toujours sur leurs positions. Il faut que le chef de l’État fasse face à la jeunesse de N’zérékoré. Nous sommes réduits à notre plus petite mendicité. Nous voulons cette fois-ci que les jeunes travaillent, nous voulons du bonheur dans notre localité et nous ne voulons plus de promesses ».

À noter que cette manifestation n’a enregistré aucun incident.

De N’zérékoré, Foromo Gbouo LAMAH pour Guineematin.com

Tél (00224) 620 16 68 16/ 666 89 08 77

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com