Le procès opposant les responsables des deux versions du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) a été une nouvelle fois reporté. Les débats de fond devaient commencer ce mercredi, 04 décembre 2019, devant le tribunal de première instance de Dixinn. Mais, l’audience a été ajournée en raison de l’absence des prévenus et leurs avocats, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Dans ce dossier, c’est Kadiatou Bah, secrétaire générale de l’une des versions du SLECG, qui poursuit Aboubacar Soumah, secrétaire général de l’autre version rivale du SLECG, et Mohamed Bangoura, responsable de la communication de la structure. Elle accuse les deux responsables syndicaux des enseignants de diffamation et injures. Après avoir été reportés plusieurs fois par le passé, les débats de fond devaient démarrer ce mercredi. Mais ni les prévenus, ni leur avocat de s’est présenté au tribunal. Ce qui a amené le juge, Aboubacar Maféring Camara, à renvoyer l’audience au 18 décembre 2019.

Me Saa Maurice Tolno , avocat de Kadiatou Bah

Une décision surprenante pour maître Sâa Maurice Tolno, avocat du camp Kadiatou Bah. « Le report de ce procès est pour nous une surprise parce qu’il s’explique par l’absence d’Aboubacar Soumah et son avocat, maître Salifou Béavogui. L’assistant de Me Béa nous a laissé entendre qu’ils ont oublié la date de ce procès qui était prévu pour aujourd’hui, mercredi 04 décembre 2019, au tribunal de première instance de Dixinn.

Mais, je lui ai dit qu’il ne faut pas tromper les gens. Parce que le renvoi était fixé contradictoirement à la dernière audience à la barre et que c’est Me Béa lui-même qui avait choisi la date d’aujourd’hui. Donc s’il ne vient pas, je ne sais pas c’est pour quel motif. Mais une chose reste claire, c’est que le motif de son absence n’est pas valable », a dit l’avocat de la partie civile.

Poursuivi dans ce dossier, le camp Aboubacar Soumah a également porté plainte contre celui de Kadiatou Bah pour diffamation et injures. Les deux dossiers sont pendants devant le tribunal de première instance de Dixinn.

Léon Kolié pour Guineematin.com

Tél. : 661 74 99 64

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin