Macka Baldé, directeur général adjoint de l’Agence Nationale de Volontariat Jeunesse

Macka Baldé, directeur général adjoint de l’Agence Nationale de Volontariat Jeunesse

La caravane nationale citoyenne de la jeunesse a pris fin le weekend du 07 décembre 2019 à Kindia avec une forte mobilisation de jeunes venus des quatre coins de la Guinée. La démarche vise à prêcher la paix, la cohésion sociale, le vivre-ensemble et la protection de l’environnement. Une tournée effectuée à travers les huit régions de la Guinée, initiée par le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi de Jeunes à travers l’Agence Nationale de Volontaire Jeunesse, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lancée depuis le 23 novembre 2019 à Conakry, la deuxième édition de la caravane nationale de la jeunesse a pris fin à Kindia. Pendant deux semaines, les caravaniers ont sillonné les capitales des régions administratives du pays pour véhiculer des messages de cohésion sociale et d’entente. Les jeunes volontaires ont fait le tour de Conakry à Kindia en passant par Boké, Mamou, Labé, Kankan, N’zérékoré et Faranah.

Interrogé par un reporter de Guineematin.com, Macka Baldé, directeur général adjoint de l’Agence Nationale de Volontariat Jeunesse (ANVJ), a fait savoir que l’objectif de cette initiative est de favoriser la cohésion sociale et l’inter-culturalité pour permettre à la Guinée d’aller de l’avant. « Vous savez, en Guinée, nous sommes à une période préélectorale. Même si tel n’était pas le cas, le président de la République, le professeur Alpha Condé l’a toujours dit dans ses discours, que la Guinée est un véhicule à quatre roues et si une roue ne fonctionne pas, il est très difficile de le faire marcher. C’est une raison de plus d’aller rencontrer les populations pour les inviter à s’accepter mutuellement », a indiqué monsieur Baldé.

Macka Baldé, directeur général adjoint de l’Agence Nationale de Volontariat Jeunesse

Cette activité de deux semaines a réuni une soixantaine de caravaniers. Durant leur périple, les jeunes ont pratiqué diverses activités liées aux objectifs recherchés par les organisateurs. Le directeur général adjoint de l’Agence Nationale du Volontariat Jeunesse est revenu sur les activités réalisées cet effet. « Nous avons sillonné les 8 régions administratives du pays. Et nous avons sensibilisé la population par rapport à la cohésion sociale, à l’unité nationale, à l’esprit du volontariat, à la citoyenneté et à la protection de l’environnement. Cette caravane a été très bien accueillie par les autorités et les populations des localités auxquelles nous avons expliqué le pourquoi de notre venu. Et nos objectifs ont été atteints », a laissé entende Macka Baldé.

Pour finir, ce cadre du ministère de la Jeunesse s’est adressé aux jeunes de Guinée en les invitant à s’inscrire dans une dynamique constructive et à ne pas se laisser manipuler. « Je demande à la jeunesse de se soucier de son avenir, de refuser de se faire manipuler pour des miettes, de refuser la violence parce que la violence n’a jamais payé. La seule chose qui est bonne pour la jeunesse, c’est la stabilité », a lancé Macka Baldé.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 00224 623 53 25 04

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin