La première dame de la République, Hadja Djéné Kaba Condé, a pris part à la célébration du 21ème anniversaire de l’Union pour le Progrès et le Renouveau (UPR). L’événement a eu lieu hier, dimanche 22 décembre 2019, au siège de la formation politique, à la Minière (Conakry). L’épouse du chef de l’Etat a mis l’occasion à profit pour rendre un vibrant hommage au président du parti, Elhadj Bah Ousmane, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

« Je commence par rendre hommage à un homme et son épouse qui sont fidèles. D’ailleurs, on qualifie Bah Ousmane d’homme de parole », a déclaré Hadja Djéné Kaba Condé, qui était accompagnée d’une forte délégation. Elle a rappelé le combat pacifique que l’actuel président de l’UPR a mené aux côtés des pères fondateurs de la démocratie guinéenne pour contribuer au développement du pays.

Avec ces pères fondateurs de la démocratie en Guinée, ajoute-t-elle, « il n’y avait pas d’animosité, il n’y avait pas d’ennemis. Ils se battaient pour la liberté et la démocratie en Guinée et pour l’union de tous les fils du pays. C’est ce combat qu’on poursuit toujours ».

« Je souhaite joyeux anniversaire à l’UPR, au président Bah Ousmane et à son épouse, Hadja Binta. C’est vrai que les gens nous confondent souvent puisque nous sommes toujours ensemble et c’est Bah Ousmane qui me l’a confiée. Et nous sommes comme des jumelles.

Je souhaite l’unité et la paix pour la Guinée. Il n’y a pas de place pour l’ethnocentrisme et de racisme dans notre pays. Nous sommes un pays trop petit, voire un bout de terre dans le monde. Nous demandons l’unité de tous les fils et filles de Guinée dans la paix », a dit la première dame de la République.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin