Dans le cadre des manifestations contre le 3ème mandat, des jeunes ont interrompu la circulation sur l’Autoroute Fidel Castro, au niveau du marché de Bonfi, dans la commune de Matam, ce jeudi 13 février 2020. Ils y ont brûlé des pneus et déversé des ordures sur la chaussée. L’intervention des agents des forces de l’ordre a permis de ramener le calme sur les lieux, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’acte 4 de la « résistance citoyenne active et permanente » du FNDC s’est poursuivi ce jeudi à Conakry. Des jeunes gens ont perturbé la circulation sur une partie de l’autoroute Fidel Castro, notamment à Bonfi marché. En plus des pneus qui y ont été brûlés, des immondices ont été mises à contribution et déversées sur la chaussées par les protestataires contre le 3ème mandat pour Alpha Condé.

Mais, comme on pouvait s’y attendre, le mouvement n’a été que bref, comme c’est couvent le cas des manifestations qui éclatent à l’autoroute.

Les agents de forces de l’ordre qui sont intervenus ont repoussé les jeunes dans les profondeurs du quartier. Ensuite, ils ont éteint le feu et ramassé les nombreux autres pneus non encore calcinés.

La circulation routière a timidement repris sur cette partie de Conakry.

A noter que des pick-up de la police et de la gendarmerie continuent de patrouiller aussi bien sur l’autoroute et que sur la route Niger pour empêcher tout attroupement.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : 622919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin