Elhadj Abdourahmane Diallo

Citoyen léonais se faisant passer pour un vendeur en ligne de véhicules, Sao N’danema, fait partie des auteurs présumés de l’enlèvement et l’assassinat de Elhadj Abdourahamane Diallo (plus connu sous le nom de Elhadj Doura). Il était ce lundi, 11 octobre 2021, devant le tribunal criminel de Dixinn pour répondre des charges qui pèsent à son encontre. Il est poursuivi pour « associations de malfaiteurs,  enlèvement, assassinat, séquestration, complicité, recel, abstention délictueuse et blanchiment des capitaux ». Mais, à la barre, Sao N’danema a plaidé non coupable et a clamé son innocence dans cette affaire, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Devant cette juridiction de première instance, Sao Ndanema a nié avoir joué un quelconque rôle dans l’affaire Elhadj Doura Diallo. Il s’est ensuite présenté comme un vendeur de véhicules, tout en admettant qu’il a collaboré avec Ibrahima Diallo alias ‘’Ibro’’ (un des présumés cerveaux de l’assassinat de Elhadj Doura) dans le cadre de la vente d’un véhicule à 12 mille dollars.

« Moi je fais le commerce de véhicules en ligne.  Ibrahima m’a aidé à vendre un véhicule à un agent qui travaille au 2ème bureau à 11 mille dollars.  On a conclu le prix à 12 mille dollars. Mais, il (l’acheteur) m’a remis 11 mille dollars. Lorsqu’il m’a remis l’argent à la Banque, Ibrahima m’a dit qu’il va m’accompagner chez moi à Lambanyi pour déposer l’argent. C’était plus de 100 millions de francs guinéens. Quand nous sommes venus jusqu’au niveau caisse nationale de la sécurité sociale quelqu’un est venu nous cogner. Ibrahima est descendu du véhicule, il a parlé avec le gars qui nous a cognés. J’ai eu peur, parce que j’avais l’argent dans ma voiture. Et, lorsqu’il est remonté dans ma voiture, il m’a dit que c’est un kidnappeur qui nous a cognés. Mais, comme j’ai eu peur, je suis allé directement à l’agence de MoneyGrame qui est à Tombo pour expédier l’argent directement aux USA.  Moi je n’ai jamais connu Ibrahima Diallo kidnappeur. Seulement, Ibrahima m’a montré sa puissance, tous ses amis sont des colonels et des généraux », a indiqué Sao N’danema.

Pour ce qui est de l’assassinat d’Elhadj Doura Diallo, ce jeune léonais a réfuté toutes les accusations articulées contre lui.

« Je ne connais rien. Elhadj Mamadou Diallo qui est là, c’est une seule fois que je l’ai vu à Lambanyi dans un véhicule avec Ibrahima Diallo. J’étais à Pamalap (frontière Guinée-Sierra Léone) quand El Kaba m’a appelé pour me dire de ne pas aller à Freetown ; parce que Mohamed Dady Bah a été arrêté dans l’affaire de l’assassinat de Elhadj Doura. Il est à la gendarmerie. El Kaba m’a dit que même moi on me cherche, parce que Dady a dit aux agents qu’ils m’ont vu avec Ibrahima Diallo et Elhadj Mamadou Diallo. Mais, comme je sais que je n’ai rien fait, je suis rentré à Freetown. Et, le matin, les agents sont venus m’interpeller. Si j’étais impliqué dans cette affaire de Elhadj Doura, j’allais fuir parce que j’étais à la frontière. Moi je ne peux pas faire ça. J’ai fini l’université, même si c’est enseigner au lycée, je peux gagner 3 millions par mois. Donc, le kidnapping n’est pas mon affaire », s’est défendu Sao N’danema.

Au terme de cette déposition de Sao Ndanema, le tribunal a appelé Elhadj Mamadou Diallo (le cerveau présumé de cet assassinat) pour une confrontation à la barre. Et, sans grande surprise, Elhadj Mamadou a confirmé que c’est une seule fois qu’ils se sont vus à Lambanyi dans la commune de Ratoma.

« Il n’y a rien entre Sao Ndanema et moi.  Je ne le connaissais pas. C’est une seule fois que je l’ai vu à Lambanyi. Ce jour, j’étais avec Ibro. Il ne connait rien dans cette affaire de Elhadj Doura », a-t-il déclaré.

A Suivre !

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620 589 527/664 413 217

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin