Le double scrutin référendaire et législatif qui devait avoir lieu ce 22 mars 2020 en Guinée n’a pas été effectif dans la circonscription électorale de Tougué, a constaté le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

De Koïn à Kansagui, en passant par Kollangui et Fatako (toutes des sous-préfectures relevant de la préfecture de Tougué), aucun bureau de vote n’a pu être ouvert ce jour du scrutin. La mission qui était venue avec le matériel du vote a été empêchée de débarquer par des jeunes surchauffés. A Fatako, après le débarquement du matériel, il a été aussitôt récupéré et incendié.

Très tôt, dans la matinée, les jeunes sont sortis barricader la route et brûler des pneus. Ils ont transformé la journée du vote en une journée de manifestations et de protestation.

Dans la commune urbaine de Tougué, seulement trois bureaux ont ouvert, nous apprend-on. Ce sont les bureaux de vote situés à l’école primaire de Tougué 1, de Tougué 2 et celui situé à la mosquée. « L’affluence était faible, les gens venaient à compte-gouttes. Après le vote, ce sont les militaires qui sont venus escorter les kits jusqu’au camp militaire pour faire le dépouillement ».

On nous apprend également que trois véhicules en provenance de Labé sont en route pour venir récupérer les procès-verbaux.

A suivre !

De Tougué, Alpha Ibrahima Diogo Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622221178

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin