L’espoir d’une Guinée nouvelle dans laquelle tous les fils du pays sont unis et tournés vers le développement, c’est le sentiment qui a caractérisé la célébration du 63ème anniversaire de l’accession de la Guinée à l’indépendance, ce samedi 02 octobre 2021, à Forécariah. Une cérémonie festive a été organisée à la place des martyrs de la ville, où autorités administratives et communales, forces de défense et de sécurité et citoyens, se sont rassemblés pour célébrer cette fête nationale. L’occasion a été mise à profit pour rendre hommage aux pionniers de l’indépendance guinéenne, mais aussi pour aborder la situation actuelle du pays, a constaté un envoyé spécial de Guineematin.com sur place.

Colonel Alseny Camara, préfet de Forécariah

C’est vers 9h30 que le préfet de Forécariah, le colonel Alsény Camara, en compagnie des secrétaires généraux de la préfecture, est arrivé à la place des martyrs de la ville, où étaient visibles plusieurs effigies du président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya. Après la parade des hommes en uniforme, l’autorité préfectorale a déposé une gerbe de fleurs à la mémoire des Guinéens qui ont combattu en faveur de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale. « Le 2 octobre 1958, après avoir courageusement voté Non au référendum du 28 septembre, le peuple de Guinée a mis fin à plus d’un demi-siècle de joug colonial français, pour devenir maître de son destin devant l’histoire », a rappelé avec fierté le colonel Alsény Camara.

Le préfet de Forécariah s’est également réjoui de constater que la Guinée a toujours su résister aux dures épreuves qu’elle a connues, notamment l’agression portugaise du 22 novembre 1970, les incursions rebelles de 2000, l’épidémie d’Ebola et la pandémie de Covid-19. « Après 63 ans d’indépendance, la maturité politique du peuple de Guinée n’est plus à démontrer. Mais force est de reconnaître que la pauvreté, le régionalisme, les détournements des deniers publics, la corruption, constituent encore de sérieux problèmes qui empêchent le développement de la Guinée », a-t-il regretté.

Toutefois, le colonel Alsény Camara estime qu’avec l’arrivée du CNRD au pouvoir, il y a un grand espoir que la Guinée puisse se débarrasser de tous ces maux. « Il y a 27 jours que le CNRD dirige notre pays, avec à sa tête le colonel Mamadi Doumbouya, président de la République. Depuis cette date, le CNRD a posé des actes majeurs qui sont en adéquation avec les aspirations de la population, à savoir : la rectification institutionnelle, la refondation de l’État, le rassemblement, le redressement et le repositionnement. Avec l’élan amorcé par le CNRD, l’espoir est permis, nous devons tous mettre en tête que l’affaire de la Guinée est l’affaire de tous les Guinéens », a dit le préfet de Forécariah.

Après cette cérémonie, le préfet et sa suite se sont rendus au grand marché de Forécariah, où une activité d’assainissement était organisée. Civils et militaires ont conjugué les efforts pour dégager un tas d’ordures qui était sur les lieux depuis plusieurs années.

De Forécariah, Amadou Lama Diallo, envoyé spécial pour Guineematin.com

Tel. 669681561

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin