le colonel Mamadi Doumbouya et le colonel Balla Samoura

Un peu plus d’un mois après son arrivée au pouvoir, à la suite du coup d’Etat militaire du 05 septembre qui a renversé le président Alpha Condé, le colonel Mamadi Doumbouya a pris des décisions fortes concernant les forcées armées guinéennes. Dans une série de décrets publiés ce mardi, 12 octobre 2021, le président de la transition a annoncé des changements majeurs au sein de la hiérarchie militaire.

Le colonel Sadiba Koulibaly est nommé chef d’état-major général des armées, en remplacement du général Namory Traoré. Le colonel Balla Samoura remplace le général Ibrahima Baldé à la tête du Haut commandement de la gendarmerie nationale, direction de la justice militaire. Et le colonel Abdoulaye Keïta, alias Commando Fakhè, jusque-là commandant du BATA (Bataillon autonome des troupes aéroportées) est nommé inspecteur général des forcées armées guinéennes.

Par ailleurs, le président du CNRD, la junte militaire au pouvoir, a décidé d’envoyer 42 généraux et 2 amiraux à la retraite. Parmi eux, on retrouve le général Namory Traoré (ancien chef d’état-major général des armées), le général Ibrahima Baldé (ancien Haut commandant de la gendarmerie nationale), le général Sékouba Konaté (président de la transition de 2010), le général Bouréma Condé (ancien ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation), le général Mathurin Bangoura (ancien gouverneur de Conakry), le général Rémy Lamah (ancien ministre de la santé), etc.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com