Mamadou Thug, artiste-comédien

Conformément à l’article 60 de la charte de la transition portant composition du CNT (conseil national de transition), les organisations culturelles doivent désigner deux (2) personnes qui vont siéger à leur nom au sein de cet organe législatif. Mais, cet exercice, aussi simple qu’il puisse paraître, donne du grain à moudre aux opérateurs culturels. Certains commencent déjà à crier au loup et à dénoncer des manœuvres frauduleuses visant à les écarter de la liste. C’est le cas de l’artiste-comédien, Mamadou Thug, qui soupçonne des mains noires qui s’emploient à rayer son nom de la liste des personnes choisies pour représenter les organisations culturelles au CNT.

Selon des informations confiées à Guineematin.com, c’est l’Union Nationale des Artistes et Musiciens de Guinée (UNAMGUI) et la Fédération des Entreprises Culturelles et Économiques de Guinée (FECEG) qui doivent désigner les deux représentants des organisations culturelles au CNT. Mais, au sein de la FECEG (qui regroupe 37 entreprises culturelles), quatre (4) personnes étaient candidates. Pour les départager, une élection a été organisée ; et, au final, c’est Mamadou Thug et Moussa M’Baye qui ont été choisis. Mais, Moussa M’Baye aurait ensuite désisté au profit de Mamadou Thug. Malheureusement, certaines personnes qui ne seraient pas en odeur de sainteté avec Mamadou Thug seraient en train de manœuvrer en douce pour enlever son nom de la liste. Une chose que l’artiste-comédien dénonce énergiquement.

Mamadou Thug, artiste-comédien

« Pour éviter le spectacle qu’a donné la jeunesse, nous (les organisations culturelles) avons jugé utile de trouver les deux personnes à travers un consensus. L’union Nationale des Artistes et Musiciens de Guinée (UNAMGUI) donne une personne et la Fédération des Entreprises Culturelles et Économiques de Guinée (FECEG) donne une personne. C’est ce qui fut fait pour qu’on ait les deux personnes qui vont siéger au CNT… Maintenant, au niveau de la FECEG, nous nous sommes retrouvés avant-hier pour faire une élection. Il y avait 4 candidats ; et, parmi eux, 2 sont passés : Moussa M’Baye et Mamadou Thug. Ce matin, j’ai eu à discuter avec Moussa M’Baye qui a fini par céder. Donc, de facto, c’est moi (Mamadou Thug) qui suis censé aller au CNT. Mais, à l’instant où je vous parle, certaines personnes ont jugé utile de se retrouver dans un cyber à Dixinn pour enlever mon nom », a déploré Mamadou Thug dans un entretien hier, mercredi 13 octobre 2021.

Pour cet artiste-comédien, les subterfuges et autres coups bas visant à l’éjecter de la liste des représentants des organisations culturelles au CNT ne sont pas de nature à maintenir l’unité des opérateurs culturels. D’ailleurs, il prévient que « ça va crier » si les gens persistent à manœuvrer en douce sur son dos.

« Je ne suis pas dans les lobbyings pour appeler celui-ci ou celui-là. Sinon, je suis un potentiel candidat de l’Association des troupes artistiques de Guinée en tant que président. Mais, vu que l’assemblée n’a pas statué autour de ça, je n’en parle pas. Mais, en tant qu’entrepreneur culturel, je suis de facto choisi par la FECEG. Et, donc, chacun doit obéir à ce choix. Si tel n’est pas le cas, on a peur que les gens se donnent en spectacle comme ce qui s’est passé pour les 5 places de la jeunesse. Et, c’est ce qu’on ne voulait pas. Mais, avec ce qu’ils sont en train de faire, ça va crier », a prévenu Mamadou Thug.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin