Depuis quelques temps, on constate des querelles entre les militants du RPG arc-en-ciel (le parti au pouvoir) à Kankan. Ces querelles se sont exacerbées en cette période campagne électorale, en prélude à la tenue du double scrutin législatif et référendaire en Guinée. Et, la semaine dernière, ces querelles ont cédé la place à des scènes de violence. Le Groupe Dabo Médias, appartenant à l’homme d’affaires Taliby Dabo (ancien directeur de campagne du RPG arc-en-ciel à Kankan), avait été attaqué par un groupe d’individus au sein duquel, dit-on, se trouvaient des militants du parti au pouvoir. Mais, lors de son séjour à Kankan, le président Alpha Condé aurait amené les cadres du RPG arc-en-ciel à fumer le calumet de la paix et à enterrer ainsi la hache de guerre, a appris le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

« Il y a trop de petits chefs à Kankan », avait dit le président Alpha Condé, le vendredi dernier, en présence des responsables de l’antenne régionale du parti au pouvoir à Kankan.

Pendant sa visite dans cette ville, le président Alpha Condé a dû constater l’atmosphère chargé qui régnait au sein du parti qui l’a porté au pouvoir. Les querelles entre le directoire de campagne du RPG arc-en-ciel (mis en place par le parrain politique de la ville, Dr Mohamed Diané) à Kankan et l’homme d’affaires Taliby Dabo (ancien directeur de campagne du parti à Kankan) ont fait plusieurs fois la Une de la presse locale. Le directoire de campagne, où désormais trônent Madame Doussou Dioubaté et Moussadjan Condé, accusait Taliby Dabo de mener des campagnes parallèles dans certaines sous-préfectures de Kankan. Des affrontements avaient été évités de justesse entre les militants du parti jaune dans le Nabayah.

Mais, selon Karamo Condé, chargé de communication du directoire de campagne du RPG à Kankan, le passage du chef de l’Etat dans cette ville a permis d’aplanir les divergences.

« Je vous dis avec persistance que le passage du chef de l’Etat a été la solution au problème. Ça a été un ouf de soulagement pour les acteurs concernés. Son passage a été un signal fort, il nous a reçus en tête à tête et il a donné des instructions fermes à tous les acteurs concernés. Après le passage du chef de l’Etat, on a tourné cette page. Et, aujourd’hui, tout se passe bien », a indiqué Karamo Condé.

A noter que toutes nos tentatives de joindre Taliby Dabo pour confirmer ou infirmer ces propos du chargé de communication du directoire de campagne du RPG Arc-en-ciel sont restées vaines.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin