Comme annoncé précédemment, la journée internationale des droits des femmes a été célébrée ce dimanche, 08 mars 2020, au Palais du peuple de Conakry. L’évènement a mobilisé plusieurs femmes issues de toutes les couches socioprofessionnelles. Les questions d’autonomisation des femmes, d’égalité des sexes et les avancées enregistrées ces dernières années ont été au centre des discours en présence du président Alpha Condé, a constaté sur place Guineematin.com à travers deux de ses reporters.

Cette année, la journée internationale des droits des femmes a été célébrée sous le thème « Je suis de la génération égalité : levons nous pour les droits des femmes ». Au Palais du peuple, c’est la ministre de l’Agriculture, Mariama SOGUIPAH Camara, qui a lu la déclaration du ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance.

Dans son discours, Mariama SOGUIPAH Camara, a loué les efforts consentis par le gouvernement du président Alpha Condé au cours de ses deux mandats. « Chaque mandature a incontestablement contribué à une avancée significative de l’égalité du genre et de l’autonomisation des femmes. Pour avoir dédié ses mandats aux femmes et aux jeunes, le Professeur Alpha Condé a inscrit son nom dans l’histoire de l’émancipation de la Guinée.

A titre illustratif, sur le plan juridique et législatif, au cours des dix dernières années, la gouvernance a pris un accent particulier sur la promotion des droits des femmes, notamment avec la révision du Code Pénal, l’adoption du Code Civil révisé et celle de la loi sur la parité hommes et femmes aux postes de électif ainsi que le projet de nouvelle constitution qui met un point d’honneur sur les questions de protection, d’autonomisation des femmes et d’égalité entre les sexes. Sur le plan institutionnel, il y a l’élaboration et l’adoption de politique sectorielle en lien avec le genre, l’équité, la famille et la protection sociale ; au plan infrastructurel, la construction, la réhabilitation et l’équipement de plusieurs centres d’autonomisation des femmes dans la capitale et en région. »

Par ailleurs, Mariama SOGUIPAH Camara a salué le courage et le combat menés par les femmes guinéennes. En guise d’exemples, elle a cité entre-autres : « feue Micheline Lamah, adjudant gendarme tombée sur le champ d’honneur à Kidal au Mali ; feue Hadja Nana Kassory Bangoura, conseillère à la primature reconnue pour sa loyauté, sa disponibilité et son humanisme ; feue Hadja Maman Yawa Sandouno, cheffe service genre et équité du ministère de la Pêche, décédée en pleine séance de travail à New York lors de la 63ème session des Nations Unies sur la condition de la femme avec le drapeau national en main ».

De son côté, Professeur Georges Alfred Kizerbo, représentant de l’OMS en Guinée et coordinateur par intérim du système des Nations Unies dans notre pays, a livré le message d’Antonio Guteres, secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la célébration de la fête du 08 mars. « Les femmes sont au cœur de la sécurité, de la paix, de l’humanitaire et du développement. Elles sont le tissu de la société et le lien intergénérationnel qui nous mènent vers des avenirs meilleurs. Cette année coïncide avec le 25ème anniversaire de la déclaration du programme d’action de Beijing adopté en 1995.

Ce programme est considéré comme étant le principal document de politique mondiale en matière d’égalité des sexes. C’est pourquoi, monsieur le président de la République, je voudrais, au nom de tous partenaires, saluer votre engagement personnel, celui de madame la première dame et celui de votre gouvernement, à travers des initiatives qui concourent à l’amélioration de la situation des filles et des femmes guinéennes et la défense de leurs droits politiques, sociaux, économiques, sexuels et reproductifs. »

Il faut noter que dans le discours prononcé par la ministre Mariama Camara, il n’a été question nulle part de doléances des femmes à l’endroit du chef de l’Etat.

Siba Guilavogui et Alsény Kaba pour Guineematin.com

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com