Sidy Souleymane N’Diaye

Les plaidoiries dans le dossier de Boubacar Diallo, dit Grenade, se poursuivent au tribunal criminel de Dixinn. Accusé de faire preuve du deux poids deux mesures dans sa juridiction, le procureur, Sidy Souleymane N’diaye, a jugé utile de se défendre, rapportent deux journalistes de Guineematin.com présents dans la salle d’audience.

Lors des plaidoiries de la semaine dernière, maître Alseny Aissata Diallo avait accusé le procureur de Dixinn d’avoir pour mission d’empêcher l’UFDG d’accéder au pouvoir. Des accusations rejetées par Sidy Souleymane N’diaye qui dit être représentant de la société et qui n’a de comptes à rendre qu’à la loi.

Selon monsieur N’diaye, il n’y a pas de parti pris dans tout ce qu’il entreprend. Faisant allusion aux 104 manifestants tués lors des manifestations politiques de l’opposition guinéenne, le procureur de Dixinn a juré avoir réagi chaque fois qu’il a été saisi pour ces cas. « Nous avons toujours porté plainte contre X et les dossiers ont été confiés aux agents de la gendarmerie », a dit le procureur. Sur la même trajectoire, Sidy Souleymane N’diaye dira que le dossier sur l’attaque du véhicule de Cellou Dalein avance sûrement.

Une sortie balayée d’un revers de main par maître Alseny Aissata Diallo. Selon ce dernier, il y a bien du deux poids deux mesures dans ce que fait le parquet. « Le procureur qui est là a des comptes à rendre après ici. Le parquet de Dixinn est subordonné », a dit l’avocat de l’UFDG. Des propos qui ont suscité la colère du procureur.

A suivre !

Alpha Mamadou et Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin