A la faveur de la cérémonie de lancement de la convention nationale du parti qui l’a porté au pouvoir, le chef de l’Etat guinéen, Pr Alpha Condé, a fustigé ce jeudi, 19 décembre 2019, les comportements de certains cadres du RPG. Des cadres qu’ils accusent de manœuvrer pour se maintenir à leurs postes, au détriment des jeunes et des femmes qui font pourtant la force du parti au pouvoir, rapportent les journalistes de Guineematin.com qui étaient au siège national du RPG arc-en-ciel à Gbéssia.

Dans un discours teinté d’avertissement, le numéro un guinéen s’est montré très ferme sur la promotion des jeunes et des femmes au sein de son parti, le RPG arc-en-ciel. Il assure qu’il ne s’agit pas d’oublier le combat des anciens ; mais, prévient-il, ces derniers ne doivent pas s’accrocher dans l’immobilisme.

« N’oublions pas le combat que beaucoup ont mené. Ils ne seront pas laissés au bord de la route. Mais, il faut qu’ils sachent aussi qu’il y a d’autres positions que les gens peuvent utiliser quand un pays se développe. On ne doit pas s’accrocher, s’ancrer ; sinon, le parti se sclérose et tombe. Alors, je dis aux sections que tout ce qui a été magouillé à l’intérieur là-bas sera cassé ici ; et, la vérité sortira. Parce que nous menons des enquêtes et nous savons ce que le peuple veut. Aux locales, j’avais prévenu le bureau national sur les listes indépendantes. Et, quel était l’argument des jeunes ? En Haute Guinée, ils ont dit qu’ils (les cadres du RPG) ont fait du parti leur affaire personnelle. Quand on envoie des motos, ils donnent ça à leurs enfants au lieu de donner au parti. Donc, c’est eux qui sont contre Alpha. Et, les jeunes ont présenté des jeunes et ils ont gagné. Ils ont dit que le parti n’appartient pas à quelques personnes », a indiqué le président Alpha Condé qui, apparemment, a toujours du mal à encaisser la contreperformance de son parti lors des élections communales de février 2018.

A l’intention des anciens du RPG et des cadres opportunistes du parti, le chef de l’Etat guinéen rappelle que les bébés des années 90 sont aujourd’hui des adultes de 30 ans qu’on ne peut pas écarter des postes de responsabilité.

« Quand je suis venu en 1991, ceux qui avaient 2 ans ont quel âge aujourd’hui ? Vous allez continuer à les prendre comme des bébés et vous cramponner ? La direction du parti prendra ses responsabilités. Ce qui s’est passé pendant les locales ne se passera pas ici. C’est très clair. Le RPG est un parti de militants, un parti de disciplinés. Ce n’est pas un parti d’arrivistes, un parti d’argent, un parti d’opportunistes ou de petits copains. Ceux qui pensent ça se trompent. Ce n’est pas parce qu’on est maintenant au pouvoir qu’on devient un parti d’opportunistes. Qui se bat le plus sur le terrain ? Ce sont les jeunes et les femmes. Beaucoup d’entre vous se sont battus quand ils étaient jeunes ; mais, il faut savoir qu’à un moment donné, on doit changer et s’occuper d’autres choses », a dit le président Alpha Condé.

Par ailleurs, le champion du RPG a laissé entendre que nul (parmi les anciens) ne sera laissé pour compte. « J’ai mis en place une commission pour voir la situation de tous les anciens militants. Il ne faut pas que ces gens dorment dans la rue. Nous allons les aider à avoir leurs maisons et des entités économiques pour qu’ils aient une vie descente. Nous n’allons laisser personne au bord de la route. Le RPG n’est pas un parti ingrat. Mais, il faut que ça soit clair, tous les choix qui ont été faits par l’argent ou par copinage seront annulés. On sortira d’ici comme on était avant. C’est-à-dire un parti de militants, un parti discipliné, un parti de gens qui acceptent le sacrifice. Les résultats qui sortiront de cette convention seront très différents des résultats magouillés à l’intérieur. Nous y veillerons », a martelé le président Alpha Condé.

Abdallah Baldé et Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.om

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin