Les responsables religieux de Faranah se plient strictement à la décision du président de la République de fermer tous les lieux de culte du pays. Ce vendredi, 27 mars 2020, toutes les mosquées de la ville sont fermées, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

La fermeture de toutes les mosquées et toutes les églises de Guinée, c’est l’une des mesures annoncées dans le cadre de l’état d’urgence décrété hier, jeudi 26 mars 2020, par le président Alpha Condé pour éviter la propagation de la pandémie du coronavirus dans le pays. Au lendemain de l’annonce de cette décision, ses effets sont bien remarquables dans la commune urbaine de Faranah.

Toutes les mosquées de cette ville de la Haute Guinée n’ont pas abrité de prière en cette journée. Cette situation devrait être la même jusqu’à la levée de la fermeture des lieux de culte. La mesure s’étend sur 14 jours, mais elle pourrait être renouvelée, si nécessaire. Pour l’heure, les chefs religieux de Faranah ont invité les fidèles à prier à la maison, à respecter les mesures d’hygiène préventives et à implorer Dieu pour qu’il les préserve pas de la maladie.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tél. : 00224 620 24 15 13/ 660272707

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin