Dix guinéennes ont été testées positives au Coronavirus au Ghana. Elles seront rapatriées en Guinée pour leur traitement, a appris Guineematin.com de médias ghanéens.

Les 10 filles sont arrivées il y a près de deux semaines à Tamale, ville située dans le nord du Ghana, en provenance de la Guinée. Elles sont passées par le Burkina Faso et le Togo. A leur arrivée à Tamale, elles ont été mises en isolement obligatoire par les autorités du pays. Les résultats de leurs tests, rendus publics hier, dimanche 30 mars 2020, se sont révélés positifs.

Le ministre ghanéen de l’Information, Kojo Oppong Nkrumah, annoncé hier que des dispositions étaient en train d’être prises pour que les patientes puissent être rapatriées en Guinée pour y être soignées. « Elles ne seront donc pas traitées dans notre juridiction », a-t-il dit.

Joint au téléphone par Guineematin.com ce lundi matin, le ministre guinéen de la santé a dit avoir appris l’information, mais précise qu’il n’a pas encore été saisi officiellement. « J’ai appris au même titre que vous que 10 guinéennes ont été testées positives au Coronavirus au Ghana. Mais, je n’ai pas encore été saisi officiellement par les autorités ghanéennes », a indiqué le médecin colonel Rémy Lamah.

« Si le Ghana décide de les rapatrier, nous n’aurons pas le choix que de les recevoir et les prendre en charge, parce que ce sont nos compatriotes », ajoute le ministre guinéen de la santé.

Ces derniers jours, le nombre de cas positifs au Covid-19 a explosé en Guinée, passant de 9 à 22 en seulement deux jours. Ce nombre pourrait augmenter davantage si tous les contacts (plus de 1000 recensés) sont testés.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin