Un véhicule de transport en commun a été attaqué hier, lundi 10 mai 2021, par des coupeurs de route à Dara-Labé, une localité située à 20 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Labé. Les assaillants armés ont blessé par balle le chauffeur, avant d’emporter une importante somme d’argent et des objets de valeur qu’ils ont dépouillé aux occupants du véhicule.

Selon des informations confiées à Guineematin.com, ce véhicule était en provenance du marché hebdomadaire de Bantiguel (dans la préfecture de Pita) lorsqu’il a été attaqué, aux environs de 18 heures, par des coupeurs de route armés de fusils. Les assaillants, au nombre de trois, ont ouvert le feu sur le véhicule. Une des balles a atteint le chauffeur du véhicule à la jambe.

« C’est aux environs de 18 heures, en quittant le marché hebdomadaire de Bantiguel, nous avons été attaqués par des présumés bandits à Dara-Labé, juste au niveau de la forêt classée des sapins. Les bandits étaient au nombre de trois sur une moto de marque TVS. Pour une première fois, ils ont tiré une première balle à ras de terre pour nous sommer de nous arrêter. J’ai voulu forcer la situation. Ensuite, ils ont tiré à nouveau sur le véhicule. Directement, j’ai garé et je suis descendu. Ils m’ont demandé de faire sortir l’argent que je détiens sur moi. Entre-temps, l’un d’entre eux à tirer et la balle m’a atteint à la jambe. J’ai sorti tout l’argent que je détenais. Par la suite, ils ont réclamé tous les téléphones portables des passagers et l’argent qu’ils détenaient. Les présumés bandits portaient des armes de guerre. Ils étaient tous encagoulés. A ce que je sache, à part les téléphones portables, ils ont récupéré des mains des passagers 100 mille francs CFA et une forte somme d’argent dont j’ignore le montant. Je suis actuellement mon traitement à l’hôpital régional de Labé », a expliqué Boubacar Dara Diallo, le chauffeur victime de cette agression.

Après le départ des assaillants, Boubacar Dara Diallo a été évacué d’urgence à l’hôpital régional de Labé. Et, de source médicale, le pronostic vital de ce chauffeur n’est pas en danger.

« Ce lundi on nous envoyé un patient qui a été blessé et on nous dit que c’est par balle. On n’a constaté qu’il avait des plaies au niveau de sa jambe gauche où nous avons fait les premiers soins et nous avons demandé par la suite une radiographie et nous attendons les résultats. Seulement son état de santé s’est beaucoup plus amélioré après les premiers traitements. Je vous assure que son pronostic vital n’est pas en danger », a précisé Dr Saïkou Bah, médecin en service à la traumatologie de l’hôpital régional de Labé.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin