Les travaux de reconstruction de l’église protestante évangélique de N’Zérékoré ont été lancés samedi dernier, 08 mai 2021, à l’enceinte de la cour de Dorota à l’absence des autorités locales qui ont boudé la cérémonie. C’est le Révérend Jean Pierre Djaran Guilavogui, représentant du Comité exécutif national de l’Eglise Protestante Evangélique de Guinée qui a présidé la cérémonie devant le patriarche Goïkoya Lambert Zogbélémou, du président de l’union Kpèlè, Pépé Aimé Kolié, du curé de la cathédrale de NZerekore, des présidents des comités préfectoraux de l’église protestante évangélique de N’Zérékoré ainsi que des fidèles chrétiens, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la capitale de la région forestière.

L’Eglise Protestante Evangélique de Dorota, dans la commune urbaine de N’Zérékoré, a été incendiés par deux fois (en 2013 et 2020) lors de conflits à relent ethniques. Et, la présente cérémonie de lancement des travaux de sa reconstruction a regroupé l’ensemble des communautés chrétiennes de N’Zérékoré. L’occasion a d’ailleurs été mise à profit par le président du comité préfectoral de l’église protestante évangélique de N’Zérékoré pour rappeler la mission de l’église protestante évangélique dans la préservation de la paix dans le pays.

Révérend Emmanuel Grovogui, président de l’église protestante de N’Zérékoré

« C’est le lieu et le moment de vous souligner que la mission essentielle de l’Eglise Protestante Evangélique de Guinée (EPEG) est bien d’accompagner le gouvernement dans la culture et la préservation de la paix en Guinée en général et à N’Zérékoré en particulier. Car, la paix est le gage du développement durable de notre cher pays. Mais, malgré cette noble mission de l’église, elle a toujours été le théâtre de beaucoup de vandalismes lors des conflits ethniques de juin et juillet 2013 et du double scrutin référendaire et législatif du 22 Mars 2020. De même, l’Eglise Protestante Evangélique du Centre, située au près du terrain du 3 Avril, considérée comme première église évangélique de N°Zérékoré, a été complètement pillée avec son contenu dans ces conflits. Mais, par le concours des chrétiens et de toutes les personnes de bonne volonté, cette église est de nos jours à plus de 50% de reconstruction. Néanmoins, nous restons toujours engagés à accompagner le gouvernement dans tous ses projets de développement de notre pays », a promis le révérend Emmanuel Grovogui.

De son côté, le représentant du comité exécutif national de l’église protestante évangélique de Guinée, le révérend Jean Pierre Djaran Guilavogui et parrain de la préfecture de N’Zérékoré, s’est réjouit de la mobilisation autour de cette église de Dorota.

Révérend Jean Pierre Djaran Guilavogui, représentant du comité exécutif national de l’église protestante évangélique de Guinée

« Je suis là à l’occasion du lancement de la reconstruction du temple de Dieu à Dorota ici. Et, je suis vraiment content de voir cette mobilisation et en se référent même au texte qui a été enseigné par rapport à ecclésial verset 29: 1; 19 qui voit l’image que le roi David donne pour la construction du temple à Jérusalem. Et nous venons à N’Zérékoré pour relancer le même message que les hommes, femmes et jeunes que tout le monde soit mobilisé pour bâtir la maison de Dieu. Cette église, c’est la deuxième fois qu’elle a été victime des agressions. Nous voulons que le seigneur intervienne afin que toutes les personnes malintentionnées qui s’attaquent aux édifices publics soient conseiller et soient vraiment mis à leur place, afin que cela ne se reproduise plus. C’est pour cela que nous voulons, à partir de ce lancement des travaux de reconstruction, que cette église soit vraiment une église qui va ramener la paix à N’Zérékoré et amener les guinéennes et guinéens à se comprendre sur l’unité, sur la concordance et sur la paix », a souhaité le révérend Jean Pierre Djaran Guilavogui.

Pour sa part, le patriarche de N’Zérékoré, Goïkoya Lambert Zogbélémou, s’est réjoui de la tenue de la présente cérémonie avant d’invité les populations de N’Zérékoré à y participer, selon leurs moyens, aux côtés de l’église.

« Quand il s’agit de construire la maison de Dieu, tout le monde doit se réjouir. Je suis très content et fait appel à tout le monde de venir en aide de cette église, de contribuer pour construire la maison de Dieu. Parce que c’est delà que nous trouvions pour apprendre à respecter Dieu, pour apprendre les recommandations de Dieu et c’est ce qui peut nous gérer dans notre vie », a indiqué le patriarche Goïkoya Lambert Zogbélémou.

Rencontré à cette cérémonie, Rebecca Koné, fidèle chrétienne, se dit satisfait du démarrage des travaux de reconstruction de cette église.

Rebecca Koné, fidèle chrétienne

« En tant que fidèle chrétienne, je suis très content. Parce que quand j’avais vu la maison descendre, je pleurais beaucoup. Surtout c’était un regret pour nous. Mais, aujourd’hui, si Dieu accepte que nous posons la première pierre, ça veut dire que Dieu a accepté la reconstruction de son temple », s’est-elle réjoui.

A noter que l’église protestante évangélique de N’Zérékoré sera bâtie sur une superficie de 60 mètres de long et 40 mètres de large.

De N’Zérékoré Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél :+224620166816/666890877

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin