Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) appelle ses partisans à une autre journée de résistance citoyenne active ce mardi, 10 mars 2020. La démarche vise à protester contre les multiples arrestations dans ses rangs. Cet appel a entraîné une paralysie relative des activités commerciales au grand marché de Madina, dans la commune de Matam, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La plupart des grands magasins et des boutiques sont fermés. Les propriétaires des lieux sont toutefois présents et veillent au grain. Les charrettes qui servent à transporter les marchandises sont garées aux alentours de certaines boutiques. Par contre, les étalagistes qui revendent des habits et d’autres produits sont visibles, notamment sur la route du Niger et au marché Avaria, où les femmes rivalisent d’ardeur pour attirer les clients.

Sous couvert d’anonymat, un vendeur de tissus a laissé entendre qu’il est contre un éventuel 3ème mandat pour le président Alpha Condé. Cependant, souligne-t-il, il ne peut pas rester à la maison sans sortir chercher la dépense quotidienne pour sa famille. « A la fin du mois, je dois payer la location et tous les jours ma famille doit manger. Alors, je ne peux pas rester à la maison. Mais, je soutiens la démarche du FNDC. Il faut qu’il y ait une alternance pour cette année 2020 », a dit ce commerçant.

Un autre vendeur de produits cosmétiques d’ajouter : « tant qu’Alpha Condé est au pouvoir, ça ne marchera pas pour la jeunesse. Donc, il faut qu’il quitte cette année et qu’il laisse la place à un autre. En tout cas nous, nous vivons au jour le jour. Chaque jour, il faut qu’on sorte pour chercher la dépense quotidienne. »

Il est à noter que les banques et assurances, situées à la rentrée du grand marché, sont ouvertes. Les taxis motards qui empruntent la route du Niger sont beaucoup plus nombreux que les automobilistes.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620 589 527/ 654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com