Elhadj Aly Jamal Bangoura, ministre secrétaire général des Affaires religieuses

A l’image des prières nocturnes, les rassemblements pour célébrer Laylat Al-Qadr (la nuit du destin) aussi n’auront pas lieu cette année en Guinée. C’est le Secrétariat général des Affaires religieuses qui l’a annoncé à travers un communiqué publié ce jeudi, 6 mai 2021, a appris Guineematin.

Les autorités religieuses annoncent que cette nuit sera célébrée « dans le strict respect des mesures barrières et cela, dans nos familles respectives avec la plus grande simplicité ». Cette décision est justifiée par l’état d’urgence sanitaire instauré dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 et qui est toujours en vigueur dans le pays.

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin