Mamadouba Toss Camara, imposé par le régime Alpha Condé à la tête de la mairie de Matoto

C’est une élection qui fait honte à la démocratie guinéenne ! Alors qu’il avait été battu par son challenger, Kalémodou Yansané, il y a un mois et trois semaines (le 15 décembre 2018), Mamadouba Toss Camara, le candidat du parti d’Alpha Condé, est en train d’être imposé à la tête de la plus grande commune de la République de Guinée.

Selon nos informations, il n’y avait dans la salle aujourd’hui que les conseillers du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, et leurs alliés pour ce fameux vote où les postes sont partagés avant… En plus des quatorze conseillers de l’UFDG, un autre élu aurait décidé de boycotter cette mascarade électorale où on a éloigné les journalistes le plus loin possible…

Et, selon des conseillers du parti d’Alpha Condé, Mamadouba Toss Camara aurait déjà été élu par les 30 conseillers (sur les 45 élus dans cette commune) réunis dans la salle de l’état-civil de la commune de Matoto.

Malheureusement, un des conseillers du parti présidentiel et ancien maire de Matoto, Mohamed Koumandian Kéïta, est décédé quelques heures seulement avant cette élection. Paix à son âme et visiblement aussi à celle de la démocratie dans ce pays où il n’y a plus aucun moyen pour s’opposer aux désidérata d’un régime qui a criminalisé toutes les formes de manifestation de l’opposition, de la société civile et s’oppose aussi fermement au travail des médias… Jusqu’à quand ?

A suivre !

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin