Un nouvel affrontement a éclaté hier, vendredi 15 février 2019, entre les deux camps rivaux du RPG Arc-en-ciel, opposés autour du contrôle de la mairie de Norassoba. Au moins deux personnes ont été blessées, a appris Guineematin.com, à travers son correspondant basé à Siguiri.

Karifa Karin Doumbouya a été officiellement installé comme maire de la commune rurale de Norassoba, située à 85 kilomètres de la ville de Siguiri. Mais, les problèmes autour de cette mairie ne sont pas finis. Ce vendredi, 15 février 2019, quelques jours après la mise en place de l’exécutif communal, des partisans de l’ancien maire, Kanimandjan Doumbouya, sont sortis manifester contre lui.

« Dans l’après-midi du vendredi, 15 février 2019, un groupe de jeunes que étaient munis de couteaux, de machettes et autres armes blanches, sont descendus dans la rue pour protester contre l’élection de monsieur Karifa Karin Doumbouya à la tête de la mairie de Norassoba. Ils ont érigé des barricades et brûlé des pneus sur la route », témoigne Alpha Kabinet Doumbouya, premier vice maire.

Cette manifestation a irrité les partisans du nouveau maire, qui sont sortis répliquer. C’est ainsi que les deux camps (manifestants et contre manifestants) se sont affrontés, faisant au moins deux blessés. Ces derniers ont été admis à l’hôpital préfectoral de Siguiri pour des soins.

A noter que ce nouvel affrontement intervient deux jours après un autre survenu mercredi dernier entre les partisans de l’ancien et du nouveau maire de Norassoba. Ces affrontements surviennent à un moment où le maire Karifa Karin Doumbouya est en convalescence après avoir subi une intervention chirurgicale.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin