Libération du journaliste Amadou Diouldé Diallo : voici la réaction du COSADD

C’est avec joie et fierté que le COSADD (Collectif de soutien à Amadou Diouldé Diallo), a accueilli la libération du célèbre journaliste et historien guinéen. Le coordinateur de la structure a exprimé une grande satisfaction après le verdict du Tribunal de Première Instance de Dixinn, qui a permis à Amadou Diouldé Diallo de recouvrer sa liberté. Sayon Camara a mis l’occasion à profit pour appeler les journalistes guinéens à se donner la main pour défendre leur profession, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

« C’est une fierté pour le collectif, c’est une fierté pour les jeunes journalistes guinéens et toutes les personnes qui se sont battues pour le respect de la loi L002. Aujourd’hui, nous sommes très fiers et nous disons qu’on doit continuer le combat qui consiste quand même à ne pas baisser la garde. Parce que si on n’a pas réussi à obtenir la libération du doyen Amadou Diouldé Diallo à temps, il faut comprendre que d’autres personnes pourront connaître les mêmes réalités. Pour éviter cela, il faut qu’on se lève, qu’on prouve nous les journalistes que nous sommes capables de nous défendre. C’est ce qui va amener les pouvoirs publics à nous respecter et respecter nos droits. Mais si on n’est pas capables de s’assumer, ça va être difficile », a réagi Sayon Camara.

Amadou Diouldé Diallo a recouvré sa liberté ce mercredi, 19 mai 2021, après 82 jours de détention à la Maison centrale de Conakry. Le Tribunal de Première Instance de Dixinn l’a condamné au paiement d’une amende de 5 millions de francs pour « offense au chef de l’Etat », avant d’ordonner sa libération.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620589527/664413227

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS