Le Horoya AC reçoit le Platinum FC demain, mardi 12 février 2019, à Conakry, dans le cadre de la quatrième journée des phases de la ligue des champions africaine. A la veille de cette rencontre, le coach du HAC a annoncé que l’objectif de son équipe est de marquer autant que possible pour remporter les trois points en jeu. Patrice Neveu l’a dit en conférence de presse d’avant match.

10 jours après s’être allé s’imposer (0-1) à Bulawayo, sur le terrain du Platinum FC, le Horoya AC accueille l’équipe Zimbabwéenne demain, mardi, au stade du 28 septembre de Conakry. Comme à l’aller, le champion de Guinée veut l’emporter pour rester dans la course à la qualification. Et cette fois, Patrice Neveu, l’entraîneur de l’équipe guinéenne, veut jouer haut pour marquer le maximum de buts possibles afin d’éviter toute surprise.

« L’animation devra être beaucoup plus dans l’aspect offensif, il faudra que nous soyons beaucoup plus prolifiques qu’au match aller. C’est vrai que nous nous efforçons de corriger les erreurs après chaque match, ça sera le cas ce mardi. La priorité c’est gagner le match, c’est ça l’objectif même si nous encaissons (…) Le plus important chez nous, c’est les trois points de la victoire », a annoncé le technicien français, qui appelle ses joueurs à ne pas sous-estimer leur adversaire.

Un adversaire qui vient à Conakry avec l’objectif de faire un bon résultat. Même s’il trouve que son équipe n’est pas au même niveau que son adversaire, l’entraîneur du Platinum reste positif. « Nous sommes une petite équipe par rapport au Horoya. Nous n’avons que 7 ans d’existence, mais cela ne veut pas dire que nous n’allons pas jouer à fond cette opposition. Nous voulons progresser, et pour ça il faut faire de bons résultats. Donc, nous allons nous investir pour faire le résultat contre le Horoya, même s’il nous a battus à l’aller (…) Dans le football, on peut perdre à domicile et aller gagner à l’étranger. Tout est possible », a laissé entendre Norman Mapeza.

A noter que le Horoya est privé de son seul buteur au match aller, Marius Assoko. L’international malien est suspendu pour cumul de cartons. Le milieu de terrain nigérien, Mohamed Djibo, est également incertain pour cette rencontre, dont le coup d’envoi est prévu à 16 TU.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin