Pour entamer un débrayage prévu pour trois jours, les employés de la société Albayrak transport, filiale du groupe Albayrak, ont manifesté ce lundi, 31 mai 2021. Ils se sont rassemblés dans les locaux de la société pour exprimer leur mécontentement et interpeller l’Etat guinéen sur leurs préoccupations, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

La suspension de la subvention, le mauvais état des bus, les mauvaises conditions de travail, sont entre autres les raisons qui ont poussé les employés de la société Albayrak transport, à suspendre le travail pour trois jours. Pour lancer ce débrayage, ils ont organisé une manifestation ce lundi matin dans les locaux de l’entreprise, situés à Matoto. Les manifestants ont mentionné leurs griefs sur des pancartes qu’ils brandissaient pour interpeller les responsables de la société, mais surtout l’Etat guinéen.

Aboubacar Mariam Fofana, secrétaire général de la délégation syndicale

 « On réclame la venue de nouveaux bus au sein de l’entreprise pour garantir notre droit. Nous demandons aussi à l’État d’envoyer les pièces de rechange pour entretenir ces quelques bus qui sont là. Avant, on avait 50 bus qui fonctionnaient. Mais aujourd’hui, on est incapable de faire sortir 28 bus, donc les bus sont amortis. Chaque fois, après 4 à 5 jours de travail, nous avons un bus fonctionnel en moins qui va augmenter le nombre de bus immobilisés. Nous exigeons également que l’Etat lève la suspension des subventions (une mesure en vigueur depuis 19 mois) avant de continuer à faire quoi que ce soit. 

Si notre alerte n’est pas entendue par les autorités compétentes, dans les jours qui vont suivre, nous allons déposer en bonne et due forme une plateforme revendicative et aller en grève. En attendant, nous demandons aux braves travailleurs de cette société d’observer le blocus et de rester mobilisés derrière leur syndicat. Nos emplois sont menacés, donc on ne peut pas évoluer comme ça. C’est pourquoi, nous avons décidé de prendre notre responsabilité », a déclaré Aboubacar Mariam Fofana, secrétaire général de la délégation syndicale de cette société.

Au niveau de la direction de l’entreprise, on se dit surpris de ce débrayage des travailleurs. Toutefois, la directrice de la communication du groupe Albayrak SA en Guinée, promet que des dispositions vont être rapidement prises pour résoudre ce problème.

Canan Sabaz, Directrice de Communication du groupe Albayrak SA en Guinée

« Ce matin, nous avons été surpris d’apprendre que nos employés ont arrêté le travail. Le groupe Albayrak est ici pour le transport urbain depuis 2 ans, donc nous avons la gestion des bus de la ville de Conakry, en partenariat avec le ministère du transport. Mais, les bus ne sont malheureusement pas très jeunes, donc il y a beaucoup de bus qui sont déjà en panne. C’est un peu compliqué, parce que ça nous fait des recettes en moins. Donc nous allons tenir une réunion aujourd’hui même avec le ministre des Transports à qui nous sommes rattachés pour voir comment nous allons gérer cette situation. Nous allons tout faire pour que cette situation se rétablisse tout de suite », a assuré Canan Sabaz.

Mohamed Guéasso DORÉ pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin