La commune urbaine de N’Zérékoré a constitué la dernière étape de la tournée de Dr Ibrahima Sakho, président du parti CPUG, en Guinée Forestière. Plusieurs militants et responsables du parti se sont donné rendez-vous le samedi, 16 février 2019, dans l’enceinte d’un lycée privé pour écouter leur président, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com dans la région.

C’est dans la préfecture de N’Zérékoré que Dr Ibrahima Sakho, président du CPUG a clôturé sa tournée de prise de contact avec ses militants. Pour cette dernière étape on a noté une forte mobilisation des militants et sympathisants du CPUG.

Karamo Cissé

Selon Karamo Cissé, secrétaire fédéral du CPUG à N’zérékoré, « l’annonce de votre arrivée dans la classe politique guinéenne a suscité un véritable espoir pour nous jeunes. En lisant d’ailleurs votre projet de société, nous ne serons jamais en marge de votre lutte pour le changement déjà engagé. Puisque les piliers du changement pour le développement passent nécessairement par la santé, l’éducation pour tous, les infrastructures routières, appui aux femmes, emploi des jeunes. Certes, avec Dr Ibrahima Sakho, la Guinée prendra un nouvel élan. La population de N’Zérékoré, plus particulièrement la jeunesse, me charge de vous dire qu’ils sont prêts à vous accompagner dans votre combat. Ce soutien sans condition de la population de N’Zérékoré vous conduira au fauteuil présidentiel en 2020, car vous êtes la seule et unique personne sur qui réellement on peut compter sur la situation guinéenne ».

Après avoir remercié les sages, les femmes et les jeunes pour le déplacement effectué, Dr Ibrahima Sakho a dit que son entrée en politique vise à œuvrer pour sortir les guinéens de la misère. « Si je me suis engagé en politique, c’est parce que je pense sincèrement que j’ai les compétences, j’ai les expériences, j’ai les moyens pour que notre cher pays, la Guinée, puisse sortir de sa misère sociale. Et, je vois depuis presque deux ans, l’engouement monstre autour de notre parti CPUG. Et pour ça, je remercie toute la Guinée », a dit le jeune politicien.

Dr. Ibrahima Sakho

Contrairement à ses précédentes sorties où il a tiré à boulets rouges sur l’actuel locataire du palais Sékhoutouréyah, Dr Ibrahima Sakho a laissé entendre que « le professeur Alpha Condé a été un bon maître. Il a été le père de la démocratie dans notre pays. Pour ça, on peut le remercier. Mais, vous savez, dans la vie, quand on fait des enfants, la seule chose qu’on veut, c’est quand on atteint un certain âge qu’on leur donne la relève. Ça, ça n’enlève à rien par rapport à tout ce que le professeur Alpha Condé a fait pour la Guinée pendant 40 ans. Aucunement pas, si Dr Ibrahima Sakho doit prendre la continuité, c’est en faveur du professeur Alpha Condé et de la Guinée pour permettre justement de continuer le travail qu’il a entamé. Donc, je voudrais ceci, que ça soit le professeur Alpha Condé, que ça soit moi, c’est pareil. Parce que, nous avons les mêmes ambitions pour vous, c’est-à-dire avoir un meilleur avenir pour la Guinée ».

De N’Zérékoré, Siba Guilavogui, envoyé spécial de Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin