Le substitut du procureur de la République près le tribunal de première instance de N’zérékoré vient de réagir au décès de l’artiste Gobou Agnès Délamou, communément appelée Agnès la star. Interrogé ce lundi, 19 août 2019, par le correspondant local de Guineematin.com, Marcel Malick Oularé rassure que « lumière sera faite sur cette affaire ».

Deux jours après la découverte du corps sans vie de la chanteuse dans sa chambre, les circonstances de sa mort restent toujours un mystère. Les nombreux fans d’Agnès, artiste adulée dans la région forestière de la Guinée, continuent à s’interroger sur ce qui a conduit à son décès. Les autorités sanitaires, qui ont effectué l’autopsie sur le corps, n’ont toujours pas rendu public leur rapport. Mais d’ores et déjà, le substitut du procureur de la République près le TPI de N’zérékoré se montre rassurant là-dessus.

« Par rapport à la mort de la démoiselle Agnès la star, l’hôpital a examiné le corps, le rapport doit être déposé aujourd’hui au niveau de la police. Parce qu’il faut le rappeler, la procédure est à ce niveau. Les enquêtes, d’abord tout partira de ces éléments du dossier, le rapport médical qui est d’ailleurs un élément clé. C’est à partir de là que nous saurons les causes de la mort. Et, c’est ce qui déterminera la nécessité ou non de l’ouverture d’une enquête.

Et si tel est le cas, un juge d’instruction va être saisi pour approfondir les enquêtes, rechercher les auteurs si c’est quelqu’un qui est la cause de cette mort et les traduire devant la justice. Elle aussi se chargera du reste. Donc, que les gens soient rassurés que toute la lumière sera faite sur cette affaire », a déclaré au micro de Guineematin.com, Marcel Malick Oularé.

A rappeler que la chanteuse et danseuse Agnès la star a été inhumée hier, dimanche 18 août 2019, au cimetière du quartier Kpama 2, dans la commune urbaine de N’zérékoré. Sa mort brutale a plongé la ville de Zaly dans une profonde tristesse.

De N’zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél. : +224 620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin