Me Béa sur la condamnation de Grenade : « c’est parce que tout simplement il est militant de l’UFDG »

Me Salifou Béavogui

Déception et consternation, ce sont les sentiments exprimés par les avocats de Boubacar Diallo, alias Grenade, après la condamnation du célèbre militant de l’UFDG par la Cour d’appel de Conakry. La juridiction supérieure a confirmé le jugement rendu en première instance, condamnant le jeune opposant à 10 ans de réclusion criminelle pour « tentative de meurtre et détention illégale d’armes de guerre ». Réagissant au micro d’un journaliste de Guineematin.com, Me Salifou Béavogui, membre du collectif des avocats de Boubacar Diallo, a dénoncé une décision injuste, rendue sur la base de simples accusations sans preuves.

« Les mots me manquent parce que je suis dépassé. Je n’en reviens pas. Je ne pouvais pas m’attendre à la confirmation du jugement (du tribunal de première instance de Dixinn, qui a condamné Boubacar Diallo à 10 ans de réclusion criminelle assortis de 5 ans de période de sûreté). Parce qu’ici, à la Cour d’appel, comme d’ailleurs en première instance, nous avons démontré preuves à l’appui que Boubacar Diallo n’a jamais possédé une arme.

Aucune arme n’a été présentée par les juges comme scellé pour indiquer que c’est l’arme qui a été saisie sur lui. Également, les deux gendarmes qu’il aurait tenté de donner la mort, qui sont connus et qui sont en service, n’ont jamais comparu, en dépit des multiples demandes que nous avons faites (…) Donc il n’y a aucune preuve dans cette affaire. Le jeune est condamné aujourd’hui encore parce que tout simplement il est militant de l’UFDG, parce que tout simplement il s’est battu », a déclaré l’avocat.

Boubacar Diallo, alias Grenade, retourne en prison

En détention depuis le 22 juin 2018, Boubacar Diallo, alias Grenade, devra sauf revirement de situation, passer 7 ans encore à la Maison centrale de Conakry.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620589527/664413227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS