Après plus de 7 ans à la tête de la préfecture de Mamou, Mory Diallo vient de céder en larmes son fauteuil au colonel Bienvenue Lamah, jusque-là commandant du groupement de la gendarmerie de Mamou. La passation de service entre les deux hommes a eu lieu hier, lundi 06 septembre 2021, dans la salle de conférence du bloc administratif de la préfecture, en présence du gouverneur Aly Badra Camara, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville carrefour.

Cette alternance à la tête de la préfecture de Mamou fait suite au coup d’Etat militaire intervenu dimanche dernier et qui a balayé le régime d’Alpha Condé. Et, c’est au cours d’une courte et très émouvante cérémonie que le préfet sortant, Mory Diallo, a passé le témoin à son successeur, le colonel Bienvenue Lamah.

Mory Diallo, préfet de Mamou

« Je n’ai pas l’intention de faire un discours parce que le chemin parcouru est long. Aujourd’hui, nous nous retrouvons suivant l’instruction des nouvelles autorités du pays pour la passation de service. Je suis en train de passer le service à mon frère le colonel Bienvenue Lamah. Je voudrais à cette occasion féliciter et encourager les populations de Mamou, parce que Mamou est un havre de paix qui a une population civilisée. Les citoyens de Mamou sont des citoyens responsables qui ont un sens de fraternité…. Je prie Dieu qu’il repende sa miséricorde sur toute la préfecture de Mamou », a dit Mory Diallo avec un visage trempé de larmes.

Colonel Bienvenue Lamah, préfet de Mamou

Prenant la parole, le nouveau préfet a bercé son prédécesseur en quelques mots. « Monsieur le préfet, vous n’avez pas besoin de pleurer, ça fait partie de la Vie. Je suis très content de vous, vous m’avez préparé avant de partir », a déclaré le colonel Bienvenue Lamah avec beaucoup de tendresse.

Par ailleurs, le nouveau préfet de Mamou a exprimé sa disponibilité de travailler avec toutes les populations de Mamou dans la paix et la fraternité. « Je suis à Mamou, je ne suis pas étranger ici, je viens vers vous et je me confie à vous. Je suis un fils de Mamou, je tends une main franche à tout le monde.  Tous les citoyens sont égaux devant mon logement, devant mon bureau voire dans la rue. La presse, je compte sur vous pour sensibiliser les citoyens », a dit le colonel Bienvenue Lamah.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tél. : 625698919/657343939

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin