Enlevé dimanche dernier par des inconnus à Taïré (un secteur du quartier Fafabhé, dans la commune urbaine de Labé), Elhadj Ousmane Baldé a été retrouvé mort ce mercredi, 15 septembre 2021. Le corps de ce petit garçon de 4 ans a été découvert dans un puits cet après-midi dans le secteur où il avait été kidnappé en fin de weekend dernier. Trois présumés auteurs de l’enlèvement et de la mort de ce bambin ont déjà été arrêtés par la gendarmerie.

Selon les informations confiées à Guineematin.com, c’est le 12 septembre dernier, dans l’après-midi, que la disparition de Elhadj Ousmane Baldé a été constatée. Les recherches de sa famille pour le retrouver dans le quartier ont été infructueuses jusqu’au lundi quand un de ses ravisseurs a appelé pour réclamer une rançon de 100 millions francs guinéens.

Mamadou Lamarana Baldé, père de l’enfant kidnappé

« Au moment de sa disparition, il (Elhadj Ousmane) jouait avec ses amis d’âge. Nous avons demandé à ces derniers, mais personne d’entre eux n’a pu dire la destination de mon enfant. La personne qui l’a enlevé m’a appelé ce lundi sur mon numéro personnel ; mais, comme je ne l’ai pas décroché, il a appelé mon épouse en lui demandant si c’est elle la mère de Elhadj Ousmane. Ma femme a répondu par l’affirmative. Alors, le kidnappeur a dit à ma femme de me dire qu’il détient mon fils. C’est ainsi que j’ai appelé le numéro ; et, l’intéressé qui était au bout de la ligne, dans notre entretien, s’est énervé. Il a dit que si je veux récupérer mon enfant, je dois payer 100 millions de Francs guinéens. Mais, comme il a compris que je n’étais pas disposé à payer cette somme, il a raccroché et a éteint son téléphone », a expliqué un peu plus tôt Mamadou Lamarana Baldé, le père de la victime.

Suite à ces appels téléphoniques, les parents de Elhadj Ousmane ont saisi l’escadron mobile N°8 d’une plainte pour enlèvement. Et, immédiatement, des enquêtes ont été ouvertes pour retrouver les ravisseurs. Ces enquêtes ont finalement permis de mettre la main sur trois suspects dont un neveu de Mamadou Lamarana Baldé. Mais, malgré leur interpellation, ces présumés ravisseurs ont refusé d’obtempérer avec les enquêteurs et révéler le lieu où ils détenaient Elhadj Ousmane.

Finalement, c’est dans l’après-midi de ce mercredi que le corps sans vie de cet enfant été retrouvé dans un puits. Abdoulaye Baldé, l’oncle de Elhadj Ousmane réclame justice.

Abdoulaye Baldé, oncle de l’enfant

« C’est aux environs de 16 heures que nous avons retrouvé le corps de l’enfant (Elhadj Ousmane Baldé) dans un puits, un peu loin de nos habitations. Le cerveau de cet enlèvement c’est un de nos parents du nom de Elhadj Mamadou Baïlo Baldé. Actuellement il est mis aux arrêts avec deux de ses complices. Ils sont à la gendarmerie. Il (Elhadj Mamadou Baïlo Baldé) nous a confié que ça fait trois jours depuis qu’il a jeté l’enfant dans ce puits… J’ignore les causes qui ont poussé ce jeune à commettre un tel crime. Nous demandons aux autorités de sanctionner les auteurs de ce crime à la hauteur de leur forfaiture », a dit Abdoulaye Baldé. 

A noter que Elhadj Mamadou Baïlo Baldé (le cerveau présumé du meurtre de Elhadj Ousmane Baldé) et ses deux complices arrêtés sont toujours détenus par la gendarmerie pour la suite des enquêtes. Et, le corps de Elhadj Ousmane Baldé a été enterré au cimetière de Taïré (dans la commune urbaine de Labé) après la prière de 17 heures.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin