Il faudra attendre la semaine prochaine encore pour espérer voir une suspension de la grève des huissiers de justice de Guinée. Ces derniers ont décidé de ne pas reprendre le travail avant d’avoir harmonisé leur position avec celle des avocats, qui les ont accompagnés dans leur débrayage. Ils ont annoncé cette décision à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire tenue ce vendredi, 7 mai 2021, à Conakry, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Selon Me Sory Daouda Camara, le président de la chambre nationale des huissiers de justice de Guinée, cette rencontre, tenue à huis clos, a porté sur deux points : le compte rendu des travaux de la commission chargée des négociations et la question relative à la suspension de leur débrayage. En ce qui concerne ce dernier point, il annonce que les huissiers de justice ont décidé d’attendre l’assemblée générale des avocats, prévue en début de semaine prochaine, pour qu’ils puissent prendre une décision commune.

maître Sory Daouda Camara, président de la chambre nationale des huissiers de justice de Guinée

« Nous avons décidé que le mot d’ordre de débrayage soit maintenu en attendant qu’une déclaration commune ou un communiqué commun (huissiers de justice et avocats, ndlr) ne soit prononcé lundi ou mardi. Donc en attendant ce délai, le mot d’ordre de débrayage reste maintenu. Même nous, nous n’avons pas encore finalisé la question relative à la suspension. Parce qu’il y a l’avis d’autres huissiers qui devraient être pris en compte, lesquels ne sont pas présents à cette assemblée. Mais tout est encore assujetti à cette déclaration commune que nous devons faire avec nos amis avocats, qui ont bien voulu nous accompagner dans ce débrayage », a dit Me Sory Daouda Camara.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 620 589 527

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin