Comme annoncé précédemment, un incendie s’est déclaré ce lundi, 13 septembre 2021, au quartier Coléah, dans la commune de Matam (Conakry). Le feu s’est déclaré dans un entrepôt contenant des produits agricoles et d’autres matériels. Malgré la forte mobilisation des sapeurs-pompiers, tout le contenu du magasin a été consumé par les flammes, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’incendie s’est produit aux environs de 14 heures. Aussitôt, le propriétaire de l’entrepôt a fait appel aux sapeurs-pompiers, qui sont rapidement intervenus. Mais il leur a fallu beaucoup pour pouvoir maîtriser le feu et éviter qu’il ne se propage. 

Moussa Camara, Contrôleur Général et Directeur Général de la protection civile

« C’est aux environs de 14 heures qu’on a été informés par la transmission du ministère de la sécurité et de la protection civile qu’il y a un incendie dans l’entrepôt du groupe Shaaref. Et aussitôt, on a mobilisé le service d’incendie de Kaloum qui est venu en premier lieu. Quand ils ont vu l’ampleur du feu, ils ont demandé du renfort à Matoto, Ratoma et en plus on a appelé Laguipress et Topaz. Le travail n’a pas été facile, parce que le magasin contient des produits toxiques. Il y a des sapeurs-pompiers qui portaient des masques, donc c’était difficile pour eux de respirer quand ils s’approchaient des flammes. Mais comme c’est notre métier, on s’est donné les mains pour maîtriser le feu », a expliqué le Contrôleur général de police Moussa Camara, directeur général de la protection civile.

Pour l’heure, les causes de l’incendie ne sont pas connues. Le patron de la protection annonce l’ouverture d’une enquête pour chercher l’origine du feu.

Ali Shaaref Saadi, propriétaire de l’entrepôt

De son côté, le propriétaire de l’entrepôt dit ignorer pour l’heure la valeur des pertes subies. Ali Shaaref Saadi, citoyen libanais, se félicite tout de même qu’il n’y ait pas eu de pertes en vie humaine et de blessés. « Pour le moment, je ne peux pas vous donner un bilan global. Tout ce que je sais, c’est que les dégâts sont énormes, parce que tout le contenu du magasin est parti en fumée. Ce sont des matériels de protection, des intrants agricoles et beaucoup de caoutchouc. Heureusement qu’il n’y a eu aucun mort et aucun blessé ».

Mohamed Guéasso DORÉ et Mamadou Yaya Diallo pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin