À moins de deux mois des examens nationaux session 2021, les enseignants et les élèves candidats de la zone de Conakry s’activent dans les établissements scolaires pour achever les programmes dans les différentes matières. Dans la commune de Ratoma, les écoles sont à plus de 90% d’exécution des programmes d’enseignement. C’est du moins le constat dressé hier, samedi 12 juin 2021, par un reporter de Guineematin.com qui a fait le tour de quelques écoles de cette grande commune de la capitale guinéenne. Les enseignants, tout comme les élèves, rencontrés disent prêts à affronter sereinement les épreuves des différents examens nationaux. Ils sont très confiants quand aux résultats qui vont en sortirent ; et, ils l’expriment avec une grande assurance.

Makia Camara, candidat au bac, au groupe scolaire Salem

Makia Camara, élève en classe de terminale sciences sociales au groupe scolaire privé « Salem » : « Pratiquement nous sommes vers la fin des programmes, parce que nous sommes à 98% de l’exécution de nos programmes. Dans toutes les matières, il nous reste pratiquement qu’une seule ou deux leçons. C’est seulement en mathématiques que nous sommes un peu en retard. Mais, là aussi, nous comptons finir d’ici la fin de ce mois de juin pour se lancer dans les révisions. Donc, on se prépare sincèrement pour affronter le bac. Comme on nous dit souvent que cette année ne sera pas comme celles antérieures, chaque jour on révise pour conséquemment se préparer. Quant aux photos, nous les avons prises depuis deux mois de cela. Là, aucun problème n’a été signalé. En tout cas, je reste confiante par rapport à mon admission. Parce que chez nous ici, tout le temps il y a des tests pour évaluer notre niveau ». 

Fatoumata Camara, candidate au BEPC au collège 2 Kipé

Fatoumata Camara, élève de la 10ème année au collège 2 Kipé : « Pour le moment tout se passe bien ici. Cette année, les cours n’ont pas été perturbés, les professeurs sont motivés et ils font en sorte que nous soyons bien préparés au BEPC. Le professeur de mathématiques par exemple a fini son programme. Actuellement, on ne fait que traiter les anciens sujets dans cette matière. Les autres ne sont pas loin de la fin des programmes. Nos photos ont été prises ; et, des amis qui ont des problèmes, notre directeur des études 9ème, 10ème s’en est occupé. Je suis sûre que ça va marcher cette année. L’année passée j’ai échoué la même classe, mais cela n’a fait que m’encourager cette année ».

Mohamed Lamine Diallo, candidat à l’examen d’entrée en 7ème année

Mamadou Lamine Diallo, candidat à l’examen d’entrée en 7ème à l’école primaire Kipé 2 : « Les cours se passent bien. Les enseignants viennent tous les jours. Les programmes ne sont pas finis d’abord. La lecture là, on a presque que fini. Je pense que tout va bien se passer. Je suis sûr que j’aurai mon examen cette année ».

Maimouna N’diaye, candidate au bac au Lycée Kipé

Maimouna N’diaye, élève en classe de terminale Sciences Sociales : « Ici, les préparatifs se passent bien. Les programmes sont presque finis, car nous avons beaucoup avancé en français, anglais et philosophie. Les révisions, là nous avons commencé depuis l’ouverture. La compréhension est là et les candidats sont motivés à participer aux cours. Même quand le prof n’est pas là, nous, en tant que candidats soucieux, on échange entre nous sur les parties non comprises. Avec cette allure, nous espérons avoir 98 à 100% au bac cette année ».

Sékou Keita, maître en charge de la 6ème année et directeur adjoint de l’école primaire

Sékou Keïta, maître chargé de la 6ème année et par ailleurs directeur adjoint de l’école primaire de Kipé 2 : « Cette année nous avons 305 candidats à l’examen d’entrée en 7ème année, repartis en 5 groupes pédagogiques. Dans notre établissement, les préparatifs vont bon train. Parce que les candidats eux-mêmes sont conscients qu’il y a un concours qui les attend au mois d’août ; et, au niveau de l’encadrement aussi, nous en sommes conscients. C’est pourquoi nous avons organisé il y a longtemps les cours du soir. Nous venons les matins de 8 heures à 13 heures et nous reprenons le soir de 15 heures à 17 heures, du lundi au jeudi. Le vendredi, les élèves rentrent avec les devoirs que nous corrigeons ensemble le lendemain. Les Samedis on leur donne, en rentrant, les leçons à réciter et des devoirs à rendre le lundi. À date, nous sommes à 92% de l’évolution des programmes. On espère que d’ici la fin de ce mois les programmes seront complètement achevés. Chez nous ici tous nos candidats ont été photographiés, les centres d’examens sont connus, nous n’attendons que les PV. Comme d’habitude, nous espérons avoir de très bons résultats ».

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin