Fin du mandat des députés : l’opposition annonce une retraite à Kindia pour décider

A l’absence de Cellou Dalein Diallo, en séjour à l’étranger, les membres de l’opposition républicaine se sont retrouvés ce vendredi, 18 janvier 2019, au QG de l’UFDG à Hamdallaye sur la position que devront adopter les députés à l’Assemblée nationale, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Dans son compte rendu, le porte parole du jour, Nestor Kagbadouno, secrétaire général du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et de Développement (UGDD) a indiqué que le seul point à l’ordre du jour concernait la prorogation du mandat des députés à l’Assemblée nationale. « Après les débats où les différentes positions ont été écoutées, il a été décidé à l’unanimité que tous les leaders de l’opposition républicaine se retrouvent le 16 février à Kondeya (dans la préfecture de Kindia) pour prendre une décision relative à la présence de nos députés à l’Assemblée nationale », a-t-il annoncé.

En attendant, les opposants ont rappelé que même si l’élection avait été organisée, les députés actuels ne quitteraient pas l’Assemblée nationale avant le 05 avril. « Avant cette date (le 05 avril 2019 : ndlr), toutes les décisions importantes seront prises pour que l’opposition républicaine puisse donner sa position par rapport à la prorogation de leur mandat », a rassuré le porte parole du jour.

A rappeler que le mandat des députés (dont la législature a commencé le 14 janvier 2014) s’est terminé le dimanche dernier, 13 janvier 2019. Depuis, beaucoup de guinéens craignent que la prorogation de leur mandat serve de prétexte à la prorogation du mandat présidentiel à travers un simple glissement. Pour leur part, les opposants réfléchissent aux conséquences d’une démission en laissant seule la mouvance au parlement… 

A suivre !

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS