Rentrée 2019 de la JCI : le nouveau président national installé

13 janvier 2019 à 20 08 33 01331

La Jeune Chambre Internationale (JCI) Guinée a procédé à sa 17ème rentrée solennelle hier, samedi 12 janvier 2019. Organisée dans un réceptif hôtelier de Conakry, la cérémonie a été l’occasion d’installer le nouveau président national de l’organisation, Boubacar Diallo, dans ses fonctions, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Boubacar Diallo

C’est sous le thème « Une jeunesse engagée pour une transformation positive » que cette rentrée 2019 a été organisée. L’événement a connu la présence du ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo, des sénateurs et des officiers locaux de la Jeune Chambre Internationale ainsi que plusieurs autres personnalités. L’occasion pour le président sortant, Sidy Mouctar Diallo, de passer le témoin à son successeur, Aboubacar Diallo.

Sidy Mouctar Diallo

« C’est avec plein de tristesse, d’émotion, mais aussi de bonheur que je prends la parole devant vous en qualité du président national sortant à l’occasion cette belle et fantastique rentrée solennelle 2019 de la JCI Guinée. Mon équipe et moi-même avons réussi à relever les défis de la mandature 2018 dont, je suis fier de vous rappeler quelques-uns. Des projets communautaires à forts impacts concoctés par les membres dans le domaine de la santé, de l’éducation, de la paix, de l’immigration, de l’environnement, aidant à faire avancer les objectifs du développement durable. A titre d’exemple, on peut citer l’éducation sexuelle en milieu scolaire, la sensibilisation, le dépistage et la prise en charge de l’hypertension artérielle et le diabète à Kouroussa, Dalaba et à Conakry ; le reboisement de plus de 5.000 plantes à Kindia et à Dubreka ; l’organisation d’une table ronde sur l’immigration ; le don de sang ; la diversité culturelle, la formation en entreprenariat des jeunes avec plus de 200 jeunes femmes formelles. Il y a également la forte participation de la JCI Guinée aux différentes rencontres internationale, notamment la RIO au Niger, l’ACAMO au Bénin, l’académie JCI au japon et le congrès mondial de LAGORA en Inde », a déclaré Sidy Mouctar Diallo.

Le président sortant a ensuite demandé aux membres de l’organisation d’accompagner son successeur pour la réussite de la mission qui lui est assignée. Et cette mission consiste à relever un certain nombre de défis que le président entrant a égrené juste après sa prestation de serment. « Cette année, mon équipe et moi, consoliderons les acquis des années antérieures et accentuerons les actions en rapport avec les Objets de Développement Durable (ODD) suivants : ODD 03: Santé et bien-être, ODD 04 : Éducation de qualité, ODD 06 : Eau propre et Assainissement, ODD 07 : Énergie propre et d’un coût abordable, ODD 08 : Travail décent et croissance durable, ODD 13: Réduire les inégalités, ODD 14: Lutte contre les changement climatiques, ODD 15: Vie terrestre, ODD 16: Paix, justice et institution efficaces. Nous y travaillerons avec rigueur, professionnalisme, et marquerons par des empreintes positives notre passage. Nous écrirons une nouvelle page de l’histoire de la JCI Guinée », a-t-il promis.

De son côté, le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a félicité et encouragé la Jeune Chambre Internationale. Mouctar Diallo a promis que son département apportera tout son soutien à l’organisation pour lui permettre d’atteindre ses objectifs.

Mouctar Diallo

« Je vous adresse mes mots de félicitation en rajoutant ce slogan de motivation : du courage et encore du courage. Car, les défis sont nombreux et les attentes sont énormes. Mais nous comptons sur vous. Le ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, est votre maison. Mes collaborateurs et moi serons toujours disponibles et disposés pour vous apporter tout le soutien et l’appui nécessaires pour le plein fonctionnement de votre organisation et la parfaite mise en œuvre de vos nombreuses initiatives. Ensemble, nous rendons la Guinée meilleure, paisible, prospère et unie », a indiqué le ministre.

A noter que cette cérémonie a été l’occasion pour les officiers élus et nommés de la JCI de prêter serment avant d’entrer en fonction. Les présidents locaux, nationaux et le président du sénat ont été également installés dans leurs nouvelles fonctions.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tél. : 00224622079359

Lire

Guinée : des boulangers et pâtissiers accusent le ministre Boubacar Barry

13 janvier 2019 à 20 08 05 01051

Du 9 au 11 janvier 2019, les boulangers et pâtissiers du pays, regroupés au sein de la coopérative nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée (CONABPAG) ont organisé le premier congrès électif de leur association. La cérémonie de clôture s’est déroulée le vendredi dernier, 11 janvier, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était au palais du peuple.

Pour leur première retrouvaille, les 600 congressistes de la CONABPAG ont élu à la tête de leur organisation monsieur Mamadou Adama Diallo.

Devant les nombreux invités comprenant, outre les congressistes, des représentants des usines de farine, des membres de la fédération patronale du tourisme, des spécialistes de la restauration… Mamadou Adama Diallo, a pris la parole pour annoncer les objectifs de la CONABPAG.

« Nos actions, nous boulangers et pâtissiers de Guinée, vont porter sur la formation et la sensibilisation de nos membres mais également développer un plaidoyer auprès des autorités et de tous les partenaires pour soutenir ce secteur pourvoyeurs d’emploi et participant activement au développement socio-économique du pays », a dit le nouveau Président.

Mamadou Adama Diallo a rappelé que le pain est le deuxième aliment le plus consommé en Guinée, après le riz. Une situation qui s’explique par l’urbanisation accélérée du pays.

Pour les boulangers et pâtissiers de Guinée, le défi à relever est important. « Notre métier est considéré comme rabaissant ! Pourtant, il emploie directement plus 2 460 ; et, plus du double, si on ajoute les emplois indirects », a ajouté le nouveau président.

Pour réussir le pari de sortir ce secteur de l’anonymat, la CONABPAG, en plus de la formation, met l’accent sur l’hygiène. Dans ce cadre, elle a identifié un certain nombre de besoins dont l’acquisition qui pourra considérablement améliorer la pratique du secteur et qualifier le métier de boulanger, assurer et protéger le consommateur.

Selon le Président de la coopérative, ces besoins sont : 223 mille emballages, 60 pétrins modernes, 60 groupes électrogènes, 335 caisses vitrées de vente de pain, 335 kiosques de vente de pain, 26 fourgonnettes de distribution de pain, 14 camionnettes de distribution urbaines de farine, 15 boulangeries modernes et des camions de distribution de farine à travers les villes du pays.

Boubacar Barry, Big-Up

Si les organisateurs se sont félicités de la mobilisation des boulangers et pâtissiers du pays, venus de toutes les régions de la Guinée, certains ont regretté les coups-bas de l’union des boulangers qui aurait multiplié les actions pour altérer le travail du Congrès. Un doigt accusateur est pointé sur le ministre du commerce, Boubacar Bacar Barry, dit Big-up, accusé de soutenir l’organisation rivale.

Ce qui a eu pour conséquences, le retard dans l’obtention de la salle où la rencontre s’est tenue, la désinformation et l’absence des autorités, pourtant invitées à prendre part à la cérémonie de clôture, placée sous l’autorité du Chef de l’Etat.

On se souvient que le Président Alpha Condé a annoncé plusieurs fois son intention d’aider les jeunes dans la création d’emplois, notamment les boulangers et pâtissiers de Guinée par la dotation de fours modernes.

Certains estiment que des conteneurs abritant ces fours sont déjà à Conakry mais qu’il n’y avait aucune structure fiable pour les réceptionner et les gérer.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Lire

Décès de Kadiatou Moss Camara : ses collègues de service sous le choc

13 janvier 2019 à 19 07 02 01021

Comme annoncé précédemment, le groupe Hadafo vient de perdre une de ses plus célèbres animatrices culturelles. Kadiatou Moss Camara a tiré sa révérence hier, samedi 12 janvier 2019, à Conakry, des suites de maladie. Cette mort tragique plonge ses collègues dans une profonde tristesse, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché à la maison mortuaire.

Depuis la mort de Kadiatou Moss Camara, son domicile familial, situé à Tombolia, dans la commune de Matoto, ne désemplit pas. De nombreuses personnes se succèdent sur les lieux pour compatir à la douleur de sa famille biologique et celle professionnelle. Les parents de la défunte tout comme ses collègues de service sont sous le choc.

Moussa Campos Soumah

C’est le cas de Moussa Campos Soumah, responsable du service sports au groupe Hadafo Médias. « Moss est partie sans nous dire au revoir. Je suis incapable d’articuler un seul mot ; mais, comme notre métier nous oblige à parler, nous sommes à la maison mortuaire depuis le décès. Nous sommes effondrés et ébahis ; mais, c’est la volonté divine. Tout ce que Dieu fait est bon. Elle était une grande animatrice et savait comment séduire les auditeurs. Quand elle était à l’antenne, surtout dans l’émission 16-18 du lundi au mercredi, elle était avec ses copines. Moss était aussi sociale, elle était ma conseillère. Dans mon foyer, quand ça n’allait pas bien, c’est elle qui me guidait », témoigne le journaliste sportif.

Tamba Zacharie Millomono

Egalement bouleversé par cette mort tragique, Tamba Zacharie Millomono, un des animateurs de l’émission « Les Grandes Gueules » de la radio Espace Guinée, dit avoir perdu une grande amie. « Je suis sans mot. En plus d’être une collaboratrice, c’était vraiment mon amie. J’avais une relation avec elle, au-delà du professionnel. On mangeait ensemble, on se taquinait, et à chaque fois, elle voulait qu’on fasse partie de sa vie. Kadiatou Moss Camara était une professionnelle consciente, sincère et qui aimait partager avec les autres leur joie et leur douleur », a-t-il indiqué.

A rappeler que Kadiatou Moss Camara était animatrice culturelle à la radio Espace Guinée depuis 2009. Elle était l’épouse de Alimou Souaré connu sous le nom de Al Souaré, qui travaille également comme animateur culturel au sein de la même station de radio. Elle a été inhumée ce dimanche, 13 janvier 2019 au cimetière de Tombolia.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Lire

Siguiri : un feu mystérieux ravage plusieurs cases à Kintinia

13 janvier 2019 à 18 06 50 01501

Un feu d’origine inconnue fait des dégâts actuellement à Kintinia, dans la préfecture de Siguiri. Ce feu a consumé une quinzaine de cases et leurs contenus en l’espace de trois jours, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

L’inquiétude est grande depuis quelques jours à Kintinia, sous-préfecture située à 35 kilomètres de la ville de Siguiri. Inquiétude due à l’apparition d’un feu mystérieux qui a consumé 14 cases et leurs contenus en l’espace de trois jours dans cette localité. « Le feu a commencé le jeudi passé, aux environs de 15 heures, dans la famille de Bassi 3 Camara où il a brûlé 3 cases et leurs contenus.

Hier, samedi 12 janvier 2019, 5 autres familles voisines ont été touchées par le feu. En tout, 14 cases ont été incendiées avec leurs contenus dans les 6 familles victimes. L’origine de ce feu reste un mystère pour nous. Et ce qui nous inquiète le plus, c’est que l’eau ne peut rien contre ce feu », témoigne Saïbadjan Camara, président de Croix-Rouge de Kintinia.

A noter que des feux d’origine mystérieuse sont enregistrés très souvent à travers la Guinée. Ils ne font pas de victimes, mais causent d’importants dégâts matériels.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Lire

Humanitaire : Safiatou Barry, miss Guinée-Canada 2016, offre un forage à l’école primaire de Simbaya 1

13 janvier 2019 à 11 11 48 01481

La miss Guinée- Canada 2016, Safiatou Barry, à travers sa fondation qui milite pour la cause des enfants en situation difficile en milieu scolaire, a offert un forage à l’école primaire Simbayah 1, située au quartier Cosa, dans la commune de Ratoma. Ce forage électrique, d’une capacité de deux mille (2000) litres par jour, a été inauguré ce samedi, 12 janvier 2019, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La cérémonie inaugurale s’est déroulée en présence des autorités de la commune, des représentants du gouverneur de la ville de Conakry, des agents de la Société des Eaux de Guinée (SEG) ainsi que des élèves et encadreurs de l’école bénéficiaire.

Sékou Mara

Dans son discours, le directeur de l’école primaire Simbayah 1, Sékou Marra, a longuement exprimé sa satisfaction par rapport à cet ouvrage. « C’est une très grande satisfaction, parce que depuis 33 ans, mon école est dans la pénurie d’eau. Les enfants faisaient la corvée pour avoir de l’eau. Il fallait chaque fois dire amener un litre d’eau, amener un bidon d’eau pour qu’on puisse laver les toilettes, faire les ablutions, et boire. Aujourd’hui, si cette fondation vient faire ce don, cela n’a pas de prix pour nous. C’est Dieu seul qui va récompenser cette fille, car ce qu’elle a fait, c’est la vie qu’elle a donné. On ne peut pas se passer de l’eau. Ce forage vient aplanir la pénurie d’eau dans mon école, car l’eau c’est la vie. Il est évident que la santé de l’enfant, sa croissance harmonieuse et le bon fonctionnement de sa faculté intellectuelle, dépendent en grande partie d’une alimentation saine, suffisante et équilibré ».

Par ailleurs, monsieur Mara a rappelé certaines réalisations de la fondation au sein de cette école. « La fondation avait organisé en 2017 un repas commun, fourni à l’ensemble des élèves de la première année, gratuitement durant une semaine. A cela, s’est ajouté un don de fournitures scolaires au profit de 400 élèves de CP1 et de CP2 ».

Malal Diallo

Pour sa part, le directeur de Safia-Ecole, représentant de la fondation Safiatou Barry, a expliqué pourquoi cette école primaire Simbaya1 a été choisie. « Avant, cette école n’avait ni portes ni fenêtres. Les chiens errants, les chats, tous les animaux se donnaient rendez-vous dans cette école. Les matins, les enfants passaient un bon temps à chasser les animaux. A cause ce cela, l’établissement a été appelé école de moustiques, tellement qu’elle était dans une situation difficile….. Un jour, la miss Safiatou Barry, à travers sa fondation, est venue donner à manger aux enfants pendant une semaine. Mais de façon désagréable, elle a vu les enfants qui portaient des bidons d’eau dans tous les sens pour aller dans les salles des classes, dans les toilettes, et dans les bureaux. Depuis ce jour, elle a pris la décision de réaliser un forage ici. Et Dieu merci, aujourd’hui elle a réalisé ce projet », a expliqué Malal Diallo.

Safiatou Barry

De son côté, la donatrice, Safiatou Barry a laissé entendre que donner de l’eau à cette école était un de ses rêves qui lui tenait à cœur. « Je suis très heureuse de vous retrouver à mes côtés. Je suis en train de réaliser un de mes rêves qui me tenait à cœur, celui de donner de l’eau à cette école qui en manquait depuis plus de 30 ans. J’invite les bénéficiaires directs et indirects de ce forage de bien vouloir prendre soin, car c’est un bijou précieux, un joyau. Ils doivent le garder jalousement, veiller sur son entretien. Donc, la longévité de ce forage dépend de l’entretien qu’ils en feront. Et, j’ose croire qu’ils ne le laisseront pas à la merci de la dégradation du fait de l’homme », a conseillé la donatrice.

Saidou Hady Diallo Diallo pour Guineematin.com

Lire

Pita : décès du nouveau maire de Ley-Miro

13 janvier 2019 à 11 11 23 01231

Abdoul Aliou Sall, le tout nouveau maire de la commune rurale de Ley-Miro, préfecture de Pita, a tiré sa révérence hier, samedi 12 janvier 2019, dans une clinique de la capitale guinéenne, a appris Guineematin.com des proches du défunt.

Marié à deux femmes et père de nombreux enfants, Abdoul Aliou Sall, la soixantaine, était hospitalisé dans une clinique à Conakry. Tête de liste de l’UPR aux élections locales de février dernier, Abdoul Aliou Sall, avec une courte victoire de 5 conseillers sur 17, avait réussi à arracher la mairie, en octobre 2018, grâce à une coalition de deux autres formations politiques de la mouvance présidentielle : le RPG arc-en-ciel et les NFD.

L’annonce de son décès a été faite par le leader de l’UPR, à la Minière, où militants et responsables étaient réunis pour célébrer en différé les 20 ans d’existence de ce parti.

Elhadj Ousamne Bah, très ému, a rendu un hommage appuyé à ce militant des premières heures du parti avant de faire observer une minute de silence pour le repos de l’âme du disparu. Selon le programme, le corps de Monsieur Sall sera transporté dès ce dimanche à Ley-Miro pour son enterrement, prévu demain, lundi, après la prière de 14 heures.

Guineematin.com présente ses sincères condoléances à la famille éplorée et aux populations de Ley-Miro.

Paix à l’âme du maire Abdoul Aliou Sall. Amen !

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Lire

Promo End of Year : Orange Guinée fait encore des heureux avec un lot de cadeaux divers

13 janvier 2019 à 10 10 38 01381

La promo de fin d’année (End of Year) du géant de la téléphonie mobile, Orange-Guinée, se poursuit pour le bonheur des abonnés. Les responsables de l’entreprise ont procédé à la troisième remise de cadeaux divers aux heureux gagnants. La cérémonie a eu lieu au rond point de Hamdallaye, dans la commune de Ratoma, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Pour cette 3ème remise, quarante huit (48) clients ont bénéficié de lots physiques, composés entre-autres, de tablettes Pixi 4 avec 1 Go, renouvelable chaque mois pendant un an ; un téléviseur 55 pouces avec un abonnement canal d’une année ; un iPhone XS avec 3 Go de connexion renouvelable chaque mois pendant une année ; un téléphone Rise 32 avec une connexion de 500 Mo renouvelable par mois, pendant un an…

Mme Baldé Adama Traoré

Selon la cheffe de produit Marketing à Orange Guinée, Mme Baldé Adama Traoré, l’objectif de cette promo vise à venir en aide aux abonnés afin de bien accueillir la nouvelle année. « C’est un sentiment de satisfaction que nous avons de voir tous nos abonnés recevoir ces lots, sourire aux lèvres. Cela nous fait plaisir parce que la promo a été lancée dans ce sens. Nous avons tenu à les accompagner sur la période de fin d’année, pour leur permettre d’entamer la nouvelle année qui commence avec sérénité ».

Ibrahima Bah

Mr Bah Ibrahim, domicilié à Dixinn, qui a remporté un poste téléviseur, estime qu’elle vient à point pour lui. « Comme vous l’avez vu, j’ai gagné un écran plasma 55 pouces et un abonnement canal + pendant 1 an. Je suis heureux et je vais dire aux clients de recharger parce que c’est possible de gagner. La tombola, c’est du réel et bientôt la Coupe d’Afrique des Nations de football, je pourrais la regarder chez moi, sans aller dans les vidéos clubs. Merci à Orange Guinée », se réjouit-il.

Un autre gagnant n’a pas caché sa satisfaction d’avoir remporté une tablette. Fodé Mady Cissé, venu représenter son grand frère, Karamoko Mamady Cissé, a remporté une tablette Pixi4. Il invite tous les guinéens à recharger leur compte Orange pour augmenter leur chance de gagner avant de remercier le réseau champion.

Fodé Mady Cissé

« Au début, moi je ne croyais pas. Mais aujourd’hui, je vois que c’est vrai. Je suis tellement content. J’encourage tout le monde à participer à ce tirage en rechargeant chaque semaine au moins cinq mille francs. Je suis vraiment satisfait, je remercie infiniment Orange Guinée et tous ses travailleurs. J’invite tout le monde à s’abonner au réseau Orange et à jouer à la tombola. Orange Guinée, c’est vous les meilleurs ».

Ils sont au totale six mille un (6001) gagnants qui seront tirés au sort au compte de cette tombola de la promo End of Year et le six mille unième gagnant va repartir avec 10 millions GNF de cash et ce montant va lui être transféré sur son compte chaque mois pendant un an.

La prochaine remise est prévue pour le samedi, 19 Janvier 2018, à l’Université Sonfonia à partir de 12H.

Salimatou Diallo pour Guinaematin.com

Lire